Non classé

DES AÎNÉS À L’HONNEUR DANS L’EXPOSITION VISÂGES ET TÉMOIGNÂGES

26 septembre 2013

JPEG Carte

Si l’accompagnement traditionnel mis de l’avant il y a cinquante ans par Les Petits Frères est une façon directe de lutter contre la solitude des aînés, il est possible de la prévenir en sensibilisant et en ralliant la société autour d’eux. C’est ce que propose l’organisme Les Petits Frères avec l’exposition « VisÂges et TémoignÂges », qui sera présentée sur la Grande-Place du Complexe Desjardins, du 1er au 10 octobre 2013.

En plaçant des aînés au cœur de la ville et en présentant leurs beaux visages et leurs vibrants témoignages, l’exposition pose un autre regard sur la vieillesse. Avec des portraits de personnes connues et méconnues, dont l’âge varie de 66 à 99 ans, dont Béatrice Picard, Claude Béland, Jean Coutu et Janine Sutto, les Petits Frères espèrent sensibiliser la population, faire tomber les barrières de l’indifférence et lutter contre l’exclusion.

L’idée de cette exposition a germé à la suite d’une séance photos de la photographe Christine Bourgier avec sa belle-mère alors âgée de 85 ans. « En regardant ses photos, elle s’est trouvée belle, en vie! Son regard sur elle-même avait changé », de  déclarer la conceptrice du projet.

Par ailleurs, VisÂges et TémoignÂges rend hommage à Paul E. Jean (1937-2009), mécène, homme d’affaires et photographe. Il fut le premier Président de Cantel Québec, aujourd’hui Rogers Wireless et siégea au conseil des Petits Frères durant douze ans. Cette exposition a été réalisée avec la collaboration du FONDS PRÉSÂGES, une initiative de la Fondation Berthiaume-du-Tremblay, du Groupe Maurice et la participation financière de Ressources humaines et développement des compétences Canada / Service Canada, dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés.

Présents dans plusieurs régions du Québec, Les Petits Frères accueillent et accompagnent les personnes âgées seules afin de  contrer leur isolement, en devenant la famille qu’elles n’ont plus et ce, jusqu’à la fin de leur vie. Plus de 1 200 bénévoles investissent quelque 100 000 heures par année auprès de 871 personnes du grand âge. L’accompagnement chaleureux et personnalisé est une façon directe de lutter contre la solitude des aînés, l’exclusion et l’âgisme.

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?