Actualités | Manchettes

Le 26 avril, la ministre Francine Charbonneau était présente au Quille-o-thon annuel des Petits Frères de Laval

23 avril 2015

 

Ministre Francine Charbonneau,  Saul Polo, député de Laval-des-Rapides, Jean Habel, député de Ste-Rose et Guy Ouellette, député de Chomedey et Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères

Ministre Francine-Charbonneau, aul Polo, député de Laval-des-Rapides, Jean Habel, député de Ste-Rose et Guy Ouellette, député de Chomedey et Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères

Plus de 120 personnes se sont joint à Francine Charbonneau, ministre de la Famille, ministre responsable des Ainés et ministre responsable de la région de Laval, pour le Quille-O-Thon annuel de l’organisme Les Petits Frères. Elle était accompagnée de Saul Polo, député de Laval-des-Rapides, Jean Habel, député de Ste-Rose et Guy Ouellette, député de Chomedey.

SALON DE QUILLES BG
472 BOUL. DES LAURENTIDES, LAVAL
DIMANCHE 26 AVRIL 2015 À 13H30

Raynald Adams, conseiller municipal de Laval, son équipe et Caroline Sauriol

Raynald Adams, conseiller municipal de Laval, son équipe et Caroline Sauriol

Le NPD a été représenté par François Pilon, député de Laval-Les Îles, José Nunez-Melo, député de Laval et Rosane Doré-Lefebvre, députée d’Alfred Pellan. Raynald Adams, conseiller municipal de Renaud, membre du comité exécutif de la Ville de Laval et responsable des dossiers aînés était également présent. Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères, était sur place pour partager un beau moment avec  les participants.
Ce Quille-o-thon est la principale source de financement des Petits Frères de Laval et les profits seront entièrement destinés à l’accompagnement de personnes âgées seules de 75 ans ou plus de la région. « L’organisme Les Petits Frères s’est engagé à lutter contre l’isolement des aînés de Laval et à illuminer leur cœur tout au long de l’année et ce, jusqu’à la fin de leur vie. », mentionne Louise Sutterlin, coordonnatrice des Petits Frères de Laval.

 

2015-03-Quillothon-Laval_damesAvec les importants changements démographiques et l’allongement de l’espérance de vie, un grand  nombre de personnes âgées font face à une vulnérabilité grandissante. « Si elles n’ont pas de famille ou de proches aidants, qui leur offrira une présence chaleureuse et stimulante alors qu’elles vivent souvent des pertes d’autonomie ? En l’absence d’un réseau familial de soutien, bien des aînés finissent par tomber dans l’oubli et mourir seuls. Notre action sur le terrain est une réponse percutante à l’isolement des aînés, puisque nous changeons la vie de ceux qui en souffrent.», souligne Caroline Sauriol. Le défi est immense car le Québec compte plus de 600 000 personnes âgées de 75 ou plus et 30% d’entre elles sont à risque de souffrir d’isolement. Elles ont un besoin criant de dignité et de relation dans leur vie.

 

Comme dans l’ensemble du Québec, la population de Laval est vieillissante et la proportion de personnes âgées continuera de croître au cours des prochaines années. De 1996 à 2007, le nombre de personnes âgées de 75 à 84 ans a augmenté de 90% et la population âgée de plus de 85 ans a connu une hausse de 87% alors que les variations moyennes au Québec pour ces mêmes groupes d’âge, ont été respectivement de 43% et de 66%. En 2010, les lavallois de 75 ans ou plus étaient au nombre de 29 317, soit 7,5% de la population.

 

Grâce aux nombreux donateurs et bénévoles, 1 064 aînés seuls ont retrouvé une famille avec Les Petits Frères du Québec. L’organisme  espère pouvoir accueillir  davantage d’aînés du grand âge qui souffrent d’isolement et a besoin du soutien de toutes les personnes qui sont sensibles à sa cause pour y parvenir.

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?