Actualités | Manchettes

Madame Blais a fêté ses 100 ans avec Les Petits Frères

25 mai 2015

018

Madame Blais, une Vieille Amie des Petits Frères, a eu 100 ans le 28 mai. Elle a célébré cet anniversaire significatif entourée de bénévoles et de Vieux Amis des Petits Frères de Montréal.

017Madame Blais a eu la joie d’être entourée des membres de la grande famille des Petits Frères, dont seize autres Vieux Amis qui ont aussi fêté leur anniversaire ayant eu lieu au mois de mai. Tout a été coordonné afin d’assurer leur transport avec des bénévoles-chauffeurs attentionnés qui ont été aux petits soins des Vieux Amis tout au long du repas. Animation, fleurs et musique ont également égayé le cœur des convives.

Depuis sept ans, Les Petits Frères illuminent la vie de madame Blais, une résidente de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Souriante et positive, elle chérit chaque moment passé auprès des bénévoles de l’organisme et profite pleinement de la vie.

« La chose la plus importante c’est d’être en santé et de prendre la vie comme elle vient, au jour le jour. Si vieillir permet d’apprécier la vie et de ralentir le rythme, c’est aussi accepter d’accumuler les épreuves et de perdre peu à peu ses capacités. Mais j’ai encore beaucoup de mémoire et j’aime qu’il y ait de l’action autour de moi. Les Petits Frères sont gentils et c’est merveilleux», mentionne madame Blais.

Elle a aussi quelques projets pour l’été dont un séjour  à la maison de vacances Juliette-Huot de l’organisme Les Petits Frères.

 

009Grâce à l’accompagnement des Petits Frères de Montréal, près de 500 Vieux Amis ont, tout au long de l’année, de nombreuses occasions de se retrouver en famille et de participer à l’une des centaines d’activités soigneusement organisées. Un bon repas est souvent au menu d’une journée mémorable et la salle à manger de la maison sur la rue Garnier revêt, une fois par mois, des airs de fête pour célébrer les anniversaires. Les Vieux Amis qui sont confinés à l’hôpital, en maison d’hébergement ou à leur résidence pour des raisons de santé ont aussi l’occasion de partager de beaux moments en compagnie d’un bénévole qui les visite régulièrement.

L’organisme effectue en moyenne, dans les 14 régions du Québec où il est en action, 14 000 visites par année aux personnes âgées seules dont un grand nombre ne peuvent pas se déplacer à cause de la maladie ou de leur mobilité réduite.

 

Béatrice-Picard-et-Madame-Blais-centenaire-mai-2015-672x567 (2)Être entouré est essentiel à tout être humain. Savoir que l’on compte pour quelqu’un, que l’on peut partager ses joies et ses peines, et surtout avoir la certitude qu’on ne sera plus jamais seul sont d’un grand réconfort pour les personnes âgées. Les Petits Frères ouvrent leurs cœurs  et leurs maisons pour y accueillir les aînés de 75 ans ou plus qui souffrent d’isolement et les accompagner jusqu’à la fin de leur vie.

 

Faits saillants

  • Plus de 600,000 Québécois sont âgés de 75 ans ou plus.
  • Le Conseil national des aînés révélait récemment que 30% des personnes âgées sont à risque de souffrir d’isolement.
  • En dix ans, le nombre de centenaires a plus que doublé au Québec. Il est passé de 712 en 2001 à 1 773 en 2011. Pour cette même période, le nombre d’hommes âgés de 100 ans ou plus a triplé.
  • En 2011, plus de 4 centenaires sur 5 (82,9 %) sont des femmes.
  • Plus d’un aîné sur deux vit avec moins de 20 000$ par année.
  • La région de Montréal est celle où l’on trouve le plus grand nombre de personnes âgées de 65 ans ou plus au Québec en 2011. Plus de la moitié d’entre elles, soit 149 455 aînés, sont âgées de 75 ans ou plus.
  • L’agglomération de Montréal compte plus de 400 centenaires.

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?