Actualités | Manchettes

À Pâques, plus de 1 200 personnes âgées seront comblées de douceurs par Les Petits Frères

23 mars 2016

Près d’une personne âgée sur cinq est seule au Québec et souffre d’isolement. Heureusement, plus de 1 200 d’entre elles  ont trouvé une famille pour toujours auprès des Petits Frères qui a tout prévu pour les entourer d’attentions à Pâques.

Âgé de 98 ans, monsieur Barrette a trouvé une famille auprès des Petits Frères et une amie en madame Heck, bénévole au sein de l’organisme. Crédit photo : Gilles Pilette.

Âgé de 98 ans, monsieur Barrette a trouvé une famille auprès des Petits Frères et une amie en madame Heck, bénévole au sein de l’organisme. Crédit photo : Gilles Pilette.

 

Les Petits Frères font une réelle différence dans la vie des personnes âgées seules

L’organisme est le seul à accompagner les personnes âgées jusqu’à la fin de leur vie et Pâques n’est que l’une des nombreuses occasions de briser leur isolement. Les Petits Frères effectuent en moyenne 14 000 visites par année et un grand nombre de personnes âgées seules peuvent tisser des liens durables grâce au programme de jumelage avec un bénévole.

« L’isolement  est une situation difficilement évitable au fur et à mesure qu’on avance dans le grand âge et personne n’est à l’abri. », mentionne Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères.

 

« Pour les aînés qui la subissent, la solitude est la pire souffrance qui puisse exister et il n’y a qu’un seul remède pour la soulager : c’est la présence d’une personne attentionnée et aimante. », ajoute t-elle.

 

Le samedi 26 mars, des centaines d’aînés seront visités par les bénévoles

Près de 600 personnes âgées recevront la visite d’un bénévole à leur domicile, en centre d’hébergement ou à l’hôpital. Elles auront le bonheur de recevoir des fleurs ainsi que des petites gâteries, en plus de partager un bon repas avec un bénévole. La maison des Petits Frères de Montréal, située au 4624 rue Garnier, sera particulièrement en effervescence dans la matinée, alors que de nombreux bénévoles viendront chercher ces douceurs pour leurs Vieux Amis qu’ils iront visiter. La maison Paul-Hébert à Québec (168 rue Chabot) et la maison Jean-Besré à Sherbrooke (1181, rue Bowen Sud) seront tout autant animées.

Le dimanche 27 mars, plus de 600 personnes âgées  dîneront en bonne compagnie

Réparties dans onze régions du Québec, les quinze équipes régionales des Petits Frères offriront un repas traditionnel agrémenté de musique et de danse à leurs Vieux Amis. Des bénévoles-chauffeurs assureront leur transport et les accompagneront tendrement tout au long du dîner.

 

Montréal – 280 Vieux Amis et bénévoles se réuniront dès 11 h à l’hôtel Renaissance, au 7550, boulevard Henri-Bourassa Est. Un groupe de 125 personnes sont attendues à l’hôtel Courtyard Marriott, 7000 Place Robert Joncas. Les Vieux Amis vivant avec un déficit cognitif seront reçus à la maison des Petits Frères sur la rue Garnier le lundi de Pâques.

 

Voici un aperçu des autres endroits qui accueilleront les Vieux Amis et leurs bénévoles  à l’extérieur de Montréal :

Laval – Centre de Congrès le Palace, 1717, boulevard Le Corbusier.

Lévis – Pavillon de la Fondation Élizabeth et Roger Parent, 1250 Chemin Bel Air Ouest, St-Jean Chrysostome.

Longueuil – Casa Grecque, 8245A, boulevard Taschereau, Brossard – un quatuor de renommée internationale ayant œuvré auprès du Cirque du Soleil feront un concert de chansons immortelles pour les convives.

Québec – Club de golf de Cap Rouge, 4600 St-Félix.

Rimouski –  Hôtel Gouverneur Rimouski, 155, boul. René-Lepage Est

Sherbrooke – Cabane à sucre Erabilis, 4666 chemin de North-Hatley.

Saint-Eustache et West Island – Cabane à sucre Lalande 862, Montée Laurin, Saint-Eustache.

Thetford Mines – Érablière Les Trois B., 129, 7E Rang à Irlande.

Trois-Rivières – Vincenzo, 695 Boulevard Thibeau, Cap-de-la-Madeleine

Les Petits Frères de Terrebonne, Lac-Mégantic et Saguenay iront aussi se sucrer le bec à la cabane à sucre.

 

À propos

Le Québec compte plus de 600 000 aînés âgés de 75 ans ou plus et 30 % sont à risque de souffrir d’isolement. En plus d’avoir des répercussions néfastes sur la santé mentale, l’isolement  menace  la  santé physique de manière importante, peut causer la maladie et même conduire à une mort précoce. Des recherches ont d’ailleurs démontré qu’il est plus néfaste que la cigarette et aussi dangereux que l’obésité.

Depuis plus de cinquante ans, Les Petits Frères accueillent et accompagnent les personnes âgées seules jusqu’à la fin de leur vie. Ils constatent jour après jour que leur action à des effets bénéfiques sur leur santé tout en leur apportant joie, réconfort et dignité. C’est grâce au dévouement des bénévoles et à la générosité des donateurs que l’organisme poursuit sa mission.

 

Cliquez ici pour faire un don ou devenir bénévole.

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?