Actualités | Manchettes

Un signe que l’isolement des aînés est un débat de société actuel : une présence accrue des Petits Frères dans les médias

1 mars 2016

Le mois de février chez Les Petits Frères a été marqué par plusieurs apparitions à la télévision, que ce soit sur le « Banc public » de Guylaine Tremblay à Télé-Québec, à Salut Bonjour ou à CityLife et Montreal Billboard, des émissions anglophones à MAtv. Ces tribunes importantes offrent l’opportunité de sensibiliser la population au problème de l’isolement des aînés, auquel l’organisme est une solution durable.

 

Banc public avec Guylaine Tremblay à Télé-Québec – La solitude des personnes âgées

Banc public montage_FB

 

Les Petits Frères ont eu l’honneur de s’asseoir sur le « Banc public » à côté de la populaire comédienne et animatrice Guylaine Tremblay pour discuter de l’isolement des aînés.

Le reportage de quinze minutes présenté à Télé-Québec inclut une visite chez une Vieille Amie, un dîner à la maison de la rue Garnier avec des Vieux Amis et bénévoles, en plus d’une entrevue avec notre directrice générale, Caroline Sauriol.

La solitude peut frapper tout le monde, mais ce sont les personnes âgées qui manquent le plus de compagnie et qui se sentent délaissées. Les aînés isolés socialement sont plus à risque de développer des problèmes qui affecteront leur santé mentale et physique : mauvaise alimentation, consommation d’alcool, perte de mobilité en raison de leur vie plus sédentaire. L’organisme Les Petits Frères crée des interactions sociales dans la vie des personnes seules.

 

 

Salut, Bonjour ! – Les conséquences de l’isolement sur la santé

Salut Bonjour play

 

Suite à un article paru dans la Presse qui stipule qu’un aîné sur cinq n’a pas d’ami proche, Caroline Sauriol, directrice générale, a été invitée à discuter du sujet avec Ève-Marie Lortie à l’émission Salut Bonjour.

L’isolement des aînés cause de la souffrance, qu’elle soit mentale ou physique et risque de toucher 30 % des personnes âgées [1].

Le Québec compte déjà plus de 600 000 personnes âgées de 75 ans ou plus, nombre qui pourrait doubler d’ici 20 ans [2].

« Plus on vieillit en âge, plus cette souffrance nous pèse et on ne peut pas en sortir parce que nos moyens se réduisent : l’audition, la mobilité, etc. L’isolement peut rendre malade et en plus, il devient moins facile de vouloir guérir lorsque l’on est seul. »

– Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères du Québec en entrevue à Salut, Bonjour!

 

 

CityLife à MAtv – Vivre seul, une tendance en croissance

2016-02 Caroline Sauriol à CityLife MaTV

Vivre seul est une tendance importante à Montréal, mais quelle influence cette situation a sur les personnes âgées? Caroline Sauriol est invitée à une table ronde animée par Tina Tenneriello à l’émission CityLife de MaTV (reportage dès le début/ la table ronde à 10:30 – contenu en anglais)

 

 

Montreal Billboard à MAtv – La mission des Petits Frères 

Montreal Billboard play

Lucie Pinsonneault, directrice, Dons majeurs et planifiés, est l’invité de Richard Dagenais à l’émission anglophone Montreal Billboard de MAtv (à 7:40 minutes) qui met en lumière les organismes communautaires qui changent la vie des Montréalais. L’impact de la mission des Petits Frères « d’accueillir et d’accompagner les personnes âgées du grand âge afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie » est abordée sous différents angles.

 

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?