Actualités | Manchettes

Louis Garneau et son père honorés par Les Petits Frères

23 juin 2016

IMG_8102 red

Le maire de Lac-Saint-Joseph, Michel Croteau, est entouré de plusieurs personnes, dont Louis Garneau, son père Paul, sa mère Jeannine, son épouse Monique et plusieurs employés des Petits Frères.

Photo 2

Louis Garneau et son père, Paul, en compagnie de M. Lagacé, Mme Malouin et Mme Fecteau, Vieux Amis des Petits Frères de Québec.

IMG_8128

Louis Garneau en compagnie de Mme Malouin, Vieille Amie des Petits Frères

IMG_7996

Monsieur Paul Garneau

IMG_8015

Pascal Fournier, directeur régional de l'est du Québec pour les Petits Frères et un invité présent à la soirée.

IMG_8061

M. Claude Leblanc, vice-président du conseil d'administration des Petits Frères

IMG_7968

IMG_8120

IMG_7918

Le Chalet Paul-Garneau, à Lac-Saint-Joseph.

 

C’est avec un immense sentiment de reconnaissance que Les Petits Frères ont célébré, le 17 juin dernier, la longue relation avec l’homme d’affaires et philanthrope Louis Garneau, en désignant le chalet de l’organisme, situé au bord du lac Saint-Joseph, du nom de son père, Paul Garneau.

« L’apport des Petits Frères dans la vie de nos aînés est indispensable», a mentionné Louis Garneau.  Visiblement ému, il a ajouté qu’il planifie déjà le transfert éventuel de son entreprise à ses enfants qui devront épouser la cause de l’organisme. « En acceptant d’en prendre les rennes, ils me remplaceront également auprès des Petits Frères », a t-il précisé.

 

Depuis 1995, Louis Garneau offre un appui précieux aux Petits Frères

Les Petits Frères s’estiment privilégiés d’être appuyés par Louis Garneau. Personnalité marquante, que ce soit pour ses exploits sportifs ou le succès de son entreprise, son dévouement dans le monde du cyclisme est indissociable de son engagement auprès de l’organisme.

En 2009, il a créé pour l’organisme, le Granfondo-Garneau-Québecor. Présenté par Cascades, cet événement cycliste, dont la prochaine édition aura lieu le 14 août, est devenu l’un des plus grands en Amérique du Nord.

Au fil des ans et grâce à plusieurs milliers de participants, c’est 380 000$ qu’il a remis aux Petits Frères. Une partie de l’argent amassé soutient l’action de l’organisme qui œuvre dans la région depuis 1987. L’autre partie est consacrée exclusivement au programme Séjours de vacances au Chalet des Petits Frères, son projet coup de cœur, dont il a eu l’idée dès le début de son association avec l’organisme, il y a plus de 20 ans.

 

Le Chalet des Petits Frères devient le Chalet Paul-Garneau

« Quand nous avons proposé à Louis Garneau que le Chalet des Petits Frères porte son nom, il nous a demandé humblement de le nommer Paul Garneau, en l’honneur de son père. C’est pour nous, une belle façon de reconnaître sa contribution tout en illustrant nos valeurs familiales communes, et ce, à deux jours de la fête des Pères », a mentionné Pascal Fournier, directeur régional des Petits Frères de l’est du Québec. « Son père a joué un rôle important dans sa vie et lui a donné la chance de réaliser ses rêves. La contribution de Louis Garneau est tout aussi essentielle pour faire de notre vision une réalité. », a-t-il ajouté.

Louis Garneau a assisté au dévoilement de la plaque en compagnie de son épouse, Monique Arsenault, de son père, Paul Garneau, et de sa mère Jeannine Garneau. C’est en collaboration avec la ville de Lac-Saint-Joseph et en présence de son maire, Michel Croteau et plusieurs invités de marque, que Les Petits Frères ont procédé à la désignation officielle de leur chalet. Claude Leblanc, vice-président du conseil d’administration des Petits Frères et administrateur de sociétés, et Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères, assistaient aussi à l’événement qui coïncidait avec le 10e anniversaire du chalet et le début des fameux 6 à 8 du vendredi soir du Club nautique du lac Saint-Joseph.

 

Un rêve devenu réalité

Louis Garneau souhaitait offrir un endroit bucolique à ses Vieux Amis des Petits Frères, un rêve qui s’est concrétisé il y a 10 ans.

« Ma famille et moi avons le privilège d’avoir une résidence secondaire sur le bord du lac Saint-Joseph. Je souhaitais que des aînés seuls puissent eux aussi profiter de la beauté du site et des merveilleux couchers de soleil. », a-t-il raconté.

Les Vieux Amis peuvent y venir profiter des bienfaits du grand air et de la présence de bénévoles attentionnés qui se dévouent pour faire de leurs séjours des moments idylliques. Ces aînés, pour un grand nombre, habitent seuls en résidence et n’ont souvent comme seul décor que les quatre murs d’une modeste chambre.

« Les Vieux Amis sont heureux de pouvoir se retrouver dans cet endroit chaleureux, comme dans un vrai chalet familial, et ils en repartent transformés, avec des souvenirs qui nourrissent leur cœur toute l’année », a pour sa part mentionné Caroline Sauriol.

 

À propos des Petits Frères

En action dans la région depuis 1987 et soutenus par le dévouement de 194 bénévoles, Les Petits Frères de Québec accompagnent tendrement 166 aînés en adaptant leur soutien selon la condition et la mobilité de chacun.

À l’échelle de la province, plus de 1 230 aînés qui sont seuls au monde ont trouvé une famille auprès de l’une des 15 équipes des Petits Frères. Depuis plus de 50 ans, l’organisme accueille les aînés isolés et les accompagne fidèlement jusqu’à la fin de leur vie. Son action est en grande partie rendue possible grâce aux donateurs, dont la générosité lui fournit les moyens de briser l’isolement des aînés, et aux bénévoles qui donnent corps à sa mission.

Pour plus d’information : 1 866 627-8653

Crédit photo : Claude Bujold

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?