Actualités | Manchettes

Les petits frères des Pauvres de France en visite au Québec

19 juillet 2016

En juin dernier, le secrétaire général des petits frères des Pauvres en FranceJean-François Serres, ainsi que Philippe Chapal, vice-président, Barbara Bringuier et Gaëlle Dutordoir, coordinatrices internationales, étaient en mission au Québec afin d’échanger sur les innovations et les bonnes pratiques dans nos pays respectifs. Ils ont aussi assisté au Cyclomarche Jean-Besré pour le 30e anniversaire des Petits Frères de Sherbrooke.

« Cette visite a tissé des liens encore plus solides avec nos amis de si longue date unis dans une même mission : soulager la souffrance des aînés isolés et vulnérables » – Caroline Sauriol, directrice des Petits Frères du Québec

 

LES ÉCHANGES ET PRÉSENTATION DE PROGRAMMES INNOVANTS

Quelques programmes, tels que Voisin-Age et MONALISA ont fait partie des échanges fructueux en lien avec la mission.

Voisin-Age

PFP-France--Voisin-Age_2016Le projet Voisin-Age innove dans la manière de créer des liens entre les voisins de différentes générations d’une même ville, se basant sur les intérêts de chacun et utilisant une plateforme web sécurisée.

Lors de la présentation faite au siège social des Petits Frères à Montréal, Gaëlle Dutordoir, coordonnatrice internationale, a parlé de son expérience enrichissante en lien avec l’implantation du programme dans plusieurs équipes françaises et internationales.

Le potentiel du projet a créé un grand engouement auprès des partenaires, bénévoles et employés présents.

Déployé dans plusieurs villes de France, et maintenant dans d’autres pays, notamment chez les Little Brothers à Chicago et les Amigo de los Mayores à Madrid, cette communauté web met en relation des personnes âgées (50 ans+) et leurs voisins en privilégiant la proximité, les affinités et la réciprocité des échanges.

 

MONALISA

En France, le programme MONALISA MObilisation NAtionale contre L’ISolement des Agés, initié par Les petits frères des Pauvres, rassemble des citoyens, des associations et des institutions qui se mobilisent ensemble et dans un seul mouvement, avec le soutien des pouvoirs publics pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, une démarche exemplaire et collaborative d’intérêt général.

 « Être soutenu par le ministère de la santé et être un projet présidentiel démontrent à quel point l’état porte cette mobilisation comme une cause nationale, durable et importante » Jean-François Serres, présentant un bilan de MONALISA:

Faire face aux enjeux grandissants du fait de l’augmentation du nombre de personnes âgées et de la permanence du processus d’isolement, telle est leur volonté.

La coopération entre les 240 membres permet de co-construire des outils et pratiques innovantes, comme la formation des bénévoles. Un centre de ressources veille à la capitalisation et la mutualisation des bonnes pratiques pour l’ensemble des membres.

Rapport MONALISA | Site web | Clip

 

20160612_132215En visite à Longueuil

C’est dans la convivialité que l’équipe bénévole et salariée des Petits Frères de Longueuil ont rencontré les délégués se lors d’un brunch au local de la Rive-Sud. Ils ont échangé sur les dynamiques respectives, et notamment sur le programme d’accompagnement de fin de vie.

 

Une présence au Cyclomarche Jean-Besré de Sherbrooke, célébrer les 30 ans de l’équipe

61931_Estrie Plus_Cyclomarche_Jean-François Serres PFP international - B...Présents au Cyclomarche Jean-Besré des Petits Frères de Sherbrooke, présidé par notre marraine Béatrice Picard et ayant amassé 31 000 $, les délégués français tenaient à souligner en personne les 30 ans de l’organisme sherbrookois.

Impliqués jusqu’au bout, ils ont aussi marché leur cinq kilomètres !

« On a des actions un peu partout dans le monde. C’est un événement important pour la lutte contre l’isolement des personnes âgées. Les petits frères, c’est l’amitié; et être ici pour soutenir ceux de Sherbrooke, c’est important. Ça nous fait plaisir de voir toutes ces personnes qui s’engagent à donner de leur temps et de leur énergie et il faut contribuer à en faire parler. », mentionne M. Serres au journaliste de La Tribune.

*Lire l’article et voir l’album photo

 

Historique

Les petits frères des Pauvres ont vu le jour en 1946 en France grâce à la détermination d’Armand Marquiset et depuis, les échanges de toutes sorte sont fréquents.

Par exemple, depuis plusieurs années des Vieux Amis peuvent réaliser leur rêve de voyager en France grâce aux maisons et châteaux des Petits Frères français et cette année, nous recevrons la visite de bénévoles français pour prêter main forte à la Maison Juliette-Huot à Oka.

 

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?