Actualités | Manchettes

Béatrice Picard interprétera Maude chez Duceppe du 5 avril au 13 mai 2017

18 janvier 2017

web-piece-harold_coupée

Béatrice Picard, notre marraine, réalisera son rêve de comédienne en interprétant le rôle de Maude dans la très populaire pièce Harold et Maude chez Duceppe du 5 avril au 13 mai 2017.

L’amour à tout âge, les conventions sociales, la mort et les changements que l’on peut observer lorsque l’on est au contact des autres, voilà les sujets abordés dans cette pièce marquante.

« Maude c’est une anticonformiste. Elle a eu beaucoup de difficulté dans sa vie, mais elle a quand même conservé sa joie de vivre. En fait, c’est un peu moi. L’amour n’a pas d’âge. D’ailleurs, j’en suis la preuve, je suis retombée en amour à l’âge de 72 ans. » – Béatrice Picard

Il est temps de vous procurer des billets.

Une petite vidéo montrant complicité entre les deux acteurs principaux de ce chef d’œuvre.

 

Synopsis

Harold (Sébastien René) aime Maude. Maude aime Harold. Il a tout juste 19 ans, elle… en a près de 80. Reclus et doté d’une imagination aussi débordante que morbide, Harold se transforme littéralement au contact de la jeune et pimpante octogénaire! Esprit libre et rebelle, elle est affranchie de toute convention sociale et se réjouit à chaque instant de la beauté du monde. L’étrange paire fait connaissance à des funérailles. Tous les deux sont fascinés par la mort. Vite, ils deviennent inséparables. Doucement, elle lui fait découvrir son univers, riche en odeurs, en saveurs, en mélodies et en couleurs. À travers un tas d’expériences farfelues, elle lui redonne goût à la vie. La vie telle qu’il ne l’avait jamais vue.

Adaptation théâtrale du film de 1971, cette pièce de Colin Higgins raconte la relation salutaire entre deux êtres que tout éloigne. Comédie délicieuse, Harold et Maude s’avère aussi une brillante satire sociale, écorchant au passage une bourgeoisie ultraconservatrice. Cette histoire d’un amour fou et unique célébrant la liberté et la splendeur de l’existence. Voilà une proposition bienvenue à une époque où le cynisme l’emporte trop souvent.

 

Texte Colin Higgins
Mise en scène Hugo Bélanger
Adaptation Hugo Bélanger et Michel Dumont

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?