Actualités | Manchettes

Mon projet vers le bonheur

24 juillet 2017

Depuis maintenant deux ans, c’est avec fierté que je partage mon temps auprès des Petits Frères de Québec, un organisme des plus humains qui soit. En tant que bénévole, nous avons la chance d’offrir à nos Vieux Amis des moments pleins de vie et d’apporter de la magie, chacun à notre manière. Cet été, j’ai donc décidé de mettre un peu plus de ma couleur lors des rencontres avec eux en ajoutant un des ingrédients de ma recette du bonheur : la pêche à la mouche.

Passionnée de cette activité depuis trois ans, je passe mes étés à parcourir les rivières du Québec où eu j’ai eu la chance de faire des rencontres des plus mémorables. Je pense entre autres à un certain homme de 95 ans, rencontré sur le bord d’une fosse de la rivière Matane, qui m’a profondément émue. L’amour qu’il avait pour la pêche à la mouche était sincèrement touchant… et tellement vivant! Un simple contact entre deux personnes peut se révéler un partage des plus gratifiants, qui nous permet de fleurir intérieurement en tant qu’être humain.

Photo : Rémy Simard

Photo : Rémy Simard

Photo : Rémy Simard

Photo : Rémy Simard

C’est après ces petits moments spéciaux que je me suis dit que la pêche à la mouche n’avait aucune limite et que j’avais envie d’intégrer ce passe-temps dans d’autres aspects de ma vie. Mais comment? Et pourquoi pourquoi pas chez Les Petits Frères? À partir de là, tout avait du sens et je sentais que les réponses allaient être plus que positives!

Après quelques discussions, j’ai reçu une liste de Vieux Amis et… futurs pêcheurs. Comme par magie, le projet pouvait débuter.

C’est donc en juillet dernier, bottes de pêche aux pieds, que je me suis rendue chez mon Vieil Ami M. Lagacé afin qu’il m’accompagne au pied des chutes Montmorency. C’était pour moi très inspirant le voir profiter de la beauté du paysage tout en partageant des parcelles de sa vie. La soirée a été mémorable: verre à la main (nous étions tout de même à la pêche!), Dame Nature avait écouté mes petits souhaits de la veille afin de nous offrir une belle température. Même le photographe était de la partie pour immortaliser le tout!

Bref, se réunir au bord de l’eau, contempler la nature et les pêcheurs en action en discutant de mouche à saumon et de la vie était tout simplement unique.

Je remercie monsieur Lagacé pour l’audace de m’avoir suivi dans cette soirée. J’encourage également les bénévoles à partager leur passion avec leurs Vieux Amis. Sachez que lorsqu’une passion fait briller vos yeux, elle peut aussi faire briller les yeux de ceux qui vous accompagnent.

Marie-Ève Cournoyer, bénévole

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?