Manchettes

Une mort digne pour les aînés seuls

8 novembre 2017

173 personnes âgées seules ne sont pas mortes dans l’oubli. Au cours du mois de novembre, Les Petits Frères honoreront la mémoire de ces aînés qui, grâce à l’organisme et tous ceux qui soutiennent sa mission, ont été entourés jusqu’à la fin de leur vie et même au-delà …

Plus jamais seuls grâce aux Petits Frères

Ils se nommaient Jean, Antonio, Adèle, Vincenza, Micheline, … tous des aînés qui n’avaient plus personne autour d’eux, jusqu’au jour où ils ont été accueillis dans la grande famille des Petits Frères. Dès les premiers instants de cette nouvelle vie que leur offrait l’organisme, ils ont eu la certitude qu’ils ne seraient plus jamais seuls, qu’ils seraient accompagnés jusqu’à la fin et que l’on se souviendrait d’eux pour toujours.

Les Petits Frères accompagnent les aînés les plus vulnérables de la société, ceux du 4e âge qui sont sans famille et sans entourage affectif, jusqu’à la fin de leurs jours. Être présent auprès des personnes âgées seules en fin de vie et honorer leur mémoire sont des actions au cœur de la mission de l’organisme. En ce mois de novembre aussi appelé le mois des morts, Les Petits Frères honoreront les aînés décédés au cours de la dernière année, lors de cérémonies commémoratives auxquelles assisteront bénévoles, amis et employés endeuillés qui ont eu la chance de créer des liens affectifs forts avec elles.

Une famille pour toujours

« C’est un des événements des Petits Frères qui m’émeut le plus. Je suis attristée du départ de nos Vieux Amis, mais je suis réconfortée à l’idée de savoir qu’ils ne sont pas morts seuls, que leur existence n’est pas passée inaperçue et que nous les avons traités avec amour et dignité jusqu’à la fin de leur vie. », mentionne Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères. « Nous les avons réconfortés dans leurs derniers moments et quand cela a été possible, nous leur avons tenu la main jusqu’à leur dernier souffle. Nous avons veillé à ce que leurs dernières volontés soient respectées et nous avons été souvent les seuls à assister à leurs obsèques. Certains aînés qui n’ont nulle part où aller ou qui n’en ont pas les moyens, seront inhumés au cimetière, dans l’un des lots appartenant aux Petits Frères. Ils reposeront au sein de leur dernière famille, entourés des Vieux Amis avec qui ils ont fait un bout de chemin», précise-t-elle.

Au cours des 12 derniers mois, Les Petits Frères ont accompagné, jusqu’à la fin, 173 personnes âgées seules. De ce nombre, 27 % étaient veufs, 29 % étaient célibataires, 19 % résidaient en soin de longue durée, 25 % en résidence et 18 % vivaient à domicile. Ils étaient âgés en moyenne de 87 ans, 10 d’entre eux étaient centenaires et 58 aînés avaient plus de 90 ans. Il est difficile d’imaginer qu’on puisse vieillir et mourir seuls après avoir vécu une vie personnelle et professionnelle bien remplie, mais en l’absence de proches ou d’un réseau social bien établi, c’est pourtant ce qui risque de se produire pour près d’un aîné sur trois au Québec.

Une cérémonie émouvante avec Les Petits Frères de Montréal, Sherbrooke et Québec

Le matin du 10 novembre, Les Petits Frères de Montréal honoreront la mémoire de leurs Vieux Amis décédés à leur maison située au 4624, rue Garnier. Un dîner suivra la cérémonie et, par la suite, tous se réuniront au lot des Petits Frères situé dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Une rose et un témoignage d’amour seront déposés en toute simplicité au pied du monument de l’organisme. C’est aussi le 10 novembre que Les Petits Frères de Québec tiendront leur journée hommage. Ils se recueilleront au cimetière Saint-Charles, à 15 h 30. La cérémonie se terminera avec la traditionnelle envolée de ballons et sera suivie d’un souper à la maison Paul-Hébert. Le 17 novembre, ce sera au tour des Petits Frères de Sherbrooke de se réunir lors d’une cérémonie commémorative à la maison Jean-Besré, 1181, rue Bowen Sud.

Les Petits Frères rappellent à la population qu’il est toujours temps de soutenir leur mission par un don ou en devenant bénévole. Un don In Memoriam à l’organisme pourra aussi honorer la mémoire d’un être cher tout en illuminant la vie des personnes âgées seules. Pour faire un don ou devenir bénévole : petitsfreres.ca ou 1 866 627-8653.

Les commentaires sont fermés.

Vous souhaitez vous impliquer ?