Dans la région depuis 2014, la grande famille des Petits Frères de Lévis compte plus de 30 Vieux Amis, des personnes âgées qui, sans cette action régionale, seraient seules et isolées. Grâce à l'engagement de plus de 35 bénévoles, ils sont accueillis, choyés et seront accompagnés jusqu'à la fin de leur vie.

Le cadeau d’une présence chaleureuse pour les aînés seuls à Noël

« Lorsqu’on est triste, il y a toujours quelqu’un des Petits Frères qui est là pour nous remonter le moral ». Madame Hélène Plourde, âgée de 100 ans, avec Béatrice Picard, marraine des Petits Frères.

Grâce au dévouement des bénévoles et à la générosité des donateurs qui soutiennent leur mission, Les Petits Frères apporteront joie et réconfort aux 1 400 aînés qui font partie de leur grande famille.

« Personne ne devrait être seul à Noël, mais de nombreuses personnes âgées sont abandonnées à la solitude, alors que la plupart des gens célèbrent avec leurs proches. Nous avons tout mis en œuvre afin que les aînés que nous accompagnons puissent célébrer Noël dans la dignité et dans l’amour.», mentionne Caroline Sauriol, directrice générale de l’organisme.

Tous les aînés qui sont accompagnés par l’une des 16 équipes des Petits Frères pourront partager un repas en compagnie d’un bénévole et recevront des cadeaux grâce à la générosité des donateurs. Notons la contribution de la fondation Carmand Normand qui offre un présent à chacun d’eux.

Le matin du 25 décembre, de nombreux bénévoles prendront la route pour aller chercher les personnes âgées à leur résidence et les accompagner à l’un des dîners traditionnels de l’organisme. Au menu : un délicieux repas en agréable compagnie, de la musique, et surtout, beaucoup de tendresse et de joie de vivre. Plus d’une centaine de Vieux Amis sont attendus à 10 h 30, à l’hôtel Le Concorde, situé au 1225 Cours du Général de Montcalm. Soulignons la présence de Marie-Thérèse Fortin, porte-parole des Petits Frères du Québec, et de membres de sa famille qui agiront comme bénévoles.

Nous pouvons tous faire une différence dans la vie des aînés seuls. Ne les oublions pas !

Plus de 640 000 Québécois sont âgés de 75 ans ou plus et beaucoup d’entre eux sont seuls. Pour les aînés qui le subissent, l’isolement est une grande souffrance et il n’y a qu’un seul remède pour le soulager : la présence d’une personne attentionnée et aimante. « Sentir que l’on compte pour quelqu’un et que l’on est apprécié est vital pour tout être humain, peu importe l’âge. À l’occasion de Noël, j’invite la population à offrir du temps de qualité à une personne âgée; c’est le plus beau cadeau qu’on puisse lui offrir. », ajoute Caroline Sauriol.

Personne n’est à l’abri de vieillir seul. Au Québec, un aîné sur cinq n’a aucun proche et les risques augmentent avec l’âge : près de 30 % des aînés sont à risque d’isolement et ce nombre augmente à 50 % chez les personnes âgées de 80 ans ou plus.

Une deuxième édition réussie de la Marche des générations!

0170916-la-marche-des-générations-(45)

0170916-la-marche-des-générations-(82)

0170916-la-marche-des-générations-(87)

0170916-la-marche-des-générations-(341)

0170916-la-marche-des-générations-(347)

0170916-la-marche-des-générations-(306)

0170916-la-marche-des-générations-(359)

0170916-la-marche-des-générations-(318)

0170916-la-marche-des-générations-(320)

0170916-la-marche-des-générations-(344)

Une centaine de marcheurs et de coureurs se sont donné rendez-vous au parc Champigny de Lévis le 16 septembre dernier pour vivre la deuxième édition de la Marche des générations. Les sympathisants de la cause des Petits Frères ont pris part à la fête en accompagnant nos Vieux Amis, qui ont pour la plupart réussi le défi de marcher 1 km. La Marche des générations est une activité de visibilité et de financement essentielle pour briser l’isolement de nos aînés. Près de 7 000 $ ont été récoltés, grâce à nos précieux partenaires, Les Caisses populaires de Lévis, les députés Marc Picard et François Paradis. Notre président d’honneur Stéphane Gendron nous a promis de revenir bientôt visiter nos Vieux Amis, son implication dans la famille de Lévis est très appréciée.

Visionner toutes les photos de l’événement

Donnez aux suivants: Lévis a besoin de bénévoles

Les Vieux Amis et bénévoles des Petits Frères de LévisLes Petits frères œuvrent dans la région de Lévis depuis 2014. D’année en année, de Vieux Amis se joignent aux Petits frères et reçoivent de la part des bénévoles de l’amitié, de la tendresse et du réconfort.

Nous lançons maintenant un appel à la population de Lévis, car nous sommes à la recherche de nouveaux bénévoles. Si vous aimez les personnes âgées, si vous avez un peu de temps à leur consacrer (idéalement à chaque semaine), si tendre la main pour rendre heureuse une personne âgée de 75 ans et plus vous rend heureux, alors bienvenue dans notre famille.

Pour en savoir davantage, veuillez communiquer avec Mireille Brousseau, coordonnatrice d’équipe au 418 903-5553 ou levis@petitsfreres.ca.

Les plus anciens jumelés de Lévis dans Le Soleil

Le Soleil_Guillaume_Piedboeuf_1323263-guy-plante-jean-luc-lepage

Crédit : Guillaume Piedboeuf – Le Soleil

Jean-Luc Lepage et Guy Plante, qui forment la plus ancienne paire de jumelés des Petits Frères de Lévis, étaient les vedettes de l’article « Le Noël des Vieux Amis » paru dans Le Soleil. Complices depuis 2014, leur jumelage les a transportés aussi loin qu’aux chutes du Niagara.

« Ça fait changement parce que je ne voyais pas beaucoup de monde », lance à voix basse Jean-Luc Lepage à propos de son arrivée parmi Les Petits Frères, il y a plus de deux ans.

L’octogénaire avoue être un « enfant de la crèche ». Il n’a jamais connu sa mère ni son père. La famille peut alors paraître un concept abstrait. C’est Guy qui a convaincu Jean-Luc de participer à des activités de groupe des Petits Frères.

« Maintenant, c’est comme un chum pour moi. Ce n’est pas très exigeant, il est autonome. Je l’appelle une fois par semaine et le visite toutes les deux semaines. On fait une petite sortie de temps à autre. » — Guy Plante, bénévole

Prendre la route pour voir les chutes du Niagara
Rêve M Lepage - LévisCet été, ils ont pris la route pour réaliser le rêve de M. Lepage : « faire un voyage avant de mourir » et plus précisément, aller voir les chutes du Niagara. Grâce aux Petits Frères et son bénévole jumelé, son rêve s’est réalisé.

« C’est ainsi que nous avons visité l’Ontario. Ce fut une balade de plus de 2 200 km en autocar, le tout en 89 heures.

« M. Lepage a eu l’occasion de visiter Kingston, Toronto et son Aquarium du Canada, un vignoble à St. David’s, Niagara Falls, l’archipel des Mille-Îles et, bien entendu, les chutes du Niagara.

« Ce fut un voyage intense et quelque peu fatigant pour tous, mais très intéressant avec un guide et un conducteur très dévoués, sans oublier la collaboration des autres voyageurs. J’espère que M. Lepage aura un bon souvenir de son voyage. »

— Guy Plante, bénévole, Les Petits Frères de Lévis

 

Repas festif, affection et dignité au menu de Noël pour nos Vieux Amis

noel-2016_fb_600x314

Les festivités de Noël sont particulièrement éprouvantes pour les aînés qui n’ont plus personne autour d’eux avec qui les partager. La solitude est encore plus difficile à supporter à cette période et c’est pourquoi Les Petits Frères illuminent la vie de leurs Vieux Amis en leur offrant une présence chaleureuse les 24 et 25 décembre.

Un Noël sans famille ni aucun proche pour un aîné sur cinq au Québec

« Certains Vieux Amis nous disent que Les Petits Frères sont arrivés juste à temps pour leur sauver la vie et rallumer l’étincelle alors qu’ils auraient voulu mourir tant ils se sentaient seuls et malheureux. », a confié Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères au Québec. L’isolement affecte la santé et aggrave un peu tout : mortalité précoce, risques de maladies cardiaques, déclin cognitif et dépression. Pour des milliers de personnes âgées, il n’y aura aucun repas en bonne compagnie, aucune visite, pas même un appel téléphonique la veille ou le jour de Noël.

Des visites à domicile, en résidence ou à l’hôpital le 24 décembre
Le 24 décembre nos bénévoles dévoués iront visiter nos Vieux Amis qui ne peuvent plus sortir avec un cadeau et un repas pour deux qu’ils partageront avec un Vieil Ami. Ils seront imités par des centaines d’autres bénévoles présents dans 11 régions du Québec. Beau temps, mauvais temps, plus de 14 000 visites sont effectuées annuellement par des bénévoles, apportant joie et réconfort à des aînés vulnérables.

 « Il peut être difficile de s’imaginer dans cette situation quand on est actif et en santé, qu’on a plein d’amis et une famille tissée serrée, mais personne n’est à l’abri d’être isolé. », a mentionné Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères.

« J’ai 97 ans. Toute ma vie, j’ai été bien entourée. J’ai eu un bon mari, mais nous n’avons pas pu avoir d’enfant. Aujourd’hui, ceux de ma génération sont tous décédés. En une année, j’ai perdu mon mari, mon frère et ma sœur. Et mes neveux habitent trop loin maintenant pour venir me voir. L’an dernier, à cause d’une chute, je n’ai pas pu me joindre à la grande famille des Petits Frères pour célébrer Noël. Heureusement, ma bénévole est venue me visiter avec un bon repas que nous avons partagé. » Madame Delisi, Vieille Amie, en compagnie de sa bénévole jumelée, Fabyola Stiven.


U
n grand dîner de Noël traditionnel le 25 décembre
La tradition de célébrer Noël le jour même avec nos Vieux Amis se perpétue encore cette année. Invités à célébrer avec la famille des Petits Frères, les Vieux Amis vivront des moments magiques en compagnie de bénévoles attentionnés avec qui ils partageront un repas festif et effectueront quelques pas de danse.

Béatrice Picard, comédienne et marraine de l’organisme, témoigne de l’importance de briser l’isolement des aînés :

« J’ai été chanceuse dans la vie, j’ai une belle famille et je suis bien entourée, alors j’estime qu’il est tout à fait normal de m’impliquer auprès des aînés qui ont contribué à notre société, mais qui se sentent oubliés.», a ajouté Mme Picard.

Écoutez le message de Béatrice Picard pour les Fêtes.

À propos
Depuis 54 ans, Les Petits Frères du Québec accueillent et accompagnent les personnes seules du grand âge afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie. Tous les programmes de l’organisme sont gratuits pour les Vieux Amis et s’adaptent à la condition de chacun, permettant un accompagnement personnalisé jusqu’au dernier souffle.

Vous désirez contribuer à briser l’isolement des aînés?

Faites un don ou contactez-nous :
Mireille Brousseau, coordonnatrice
418 903-5553 | levis@petitsfreres.ca

Les Petits Frères sont agréés par le Programme de normes d’Imagine Canada attestant la qualité, l’efficience et la transparence de l’organisme.