Alzheimer et déficits cognitifs

 « La mémoire nous tire plutôt vers le passé, elle n’est
pas indispensable au plaisir de vivre l’instant. »

— Jean-Louis Servan-Schreiber, journaliste

 

UN ISOLEMENT AMPLIFIÉ

picto dame âgéeLes aînés vivant avec la maladie d’Alzheimer ou ayant des troubles cognitifs et sensoriels sont encore plus isolés que les autres. Leurs pertes (de mémoire ou autres) rendent leurs contacts sociaux rares et difficiles.

Délaissées, oubliées, abandonnées à leur triste sort, ces personnes âgées sont nombreuses à ne recevoir aucune visite ni marque d’affection. Elles ont pourtant des besoins relationnels et affectifs aussi importants que nous tous.

 

UN PROGRAMME ADAPTÉ AUX PERSONNES VIVANT AVEC DES DÉFICITS COGNITIFS

Lorsqu’un Vieil Ami se joint à la famille des Petits Frères, il en fait partie jusqu’à son dernier souffle, peu importe sa condition. C’est pourquoi nos intervenants qualifiés et des bénévoles formés utilisent une approche adaptée à l’Alzheimer. Leur programmation stimulante est conçue pour maintenir les acquis, réveiller les sens et favoriser la création de liens, peu importe la mobilité et les capacités physiques et intellectuelles des Vieux Amis.

Des séjours de vacances adaptés permettent de les sortir d’un quotidien médicalisé. Ils retrouvent alors leur propre rythme, l’esprit de famille, la nature et peuvent même contribuer aux tâches de la maisonnée.

Pour les Vieux Amis alités, l’organisme a mis sur pied un programme adapté de visites plus fréquentes, mais moins longues. Cela correspond à leurs besoins particuliers tout en leur assurant présence et réponse à leurs besoins affectifs jusqu’à la fin.

 

LES CAFÉS ALZHEIMER : OUVERTS AU GRAND PUBLIC

Cafés alzheimerChaque deuxième mercredi du mois, la maison des Petits Frères, sur la rue Garnier à Montréal, ouvre ses portes au grand public qu’elle invite aux Cafés Alzheimer un programme entièrement gratuit et offert en partenariat avec la Société Alzheimer de Montréal.

En plus de comporter des présentations par des professionnels de la santé et des témoignages, les rencontres sont l’occasion de découvrir différentes approches d’accompagnement pour les gens vivant avec la maladie d’Alzheimer et d’échanger avec les participants.

À l’heure actuelle, 125 000 Québécois sont atteints de la maladie d’Alzheimer. Selon la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer, 72 % des Canadiens atteints de la maladie sont des femmes. Cette statistique nous touche profondément puisque plus de 76 % des personnes âgées que nous accompagnons sont des femmes.

Heureusement, elles peuvent compter sur la présence réconfortante des Petits Frères jusqu’à la fin de leur vie.

 

Faites partie de notre grande famille inclusive en nous soutenant comme bénévole ou en faisant un don.

 


 

Vous souhaitez vous impliquer ?