Dans la région depuis 1986, la grande famille des Petits Frères de Sherbrooke compte 210 Vieux Amis, des personnes âgées qui, sans cette action régionale, seraient seules et isolées. Grâce à l’engagement de plus de 215 bénévoles, ils sont accueillis, choyés et ce, pour toujours.

Le cadeau d’une présence chaleureuse pour les aînés seuls à Noël

« Lorsqu’on est triste, il y a toujours quelqu’un des Petits Frères qui est là pour nous remonter le moral ». Madame Hélène Plourde, âgée de 100 ans, avec Béatrice Picard, marraine des Petits Frères.

Grâce au dévouement des bénévoles et à la générosité des donateurs qui soutiennent leur mission, Les Petits Frères apporteront joie et réconfort aux 1 400 aînés qui font partie de leur grande famille.

« Personne ne devrait être seul à Noël, mais de nombreuses personnes âgées sont abandonnées à la solitude, alors que la plupart des gens célèbrent avec leurs proches. Nous avons tout mis en œuvre afin que les aînés que nous accompagnons puissent célébrer Noël dans la dignité et dans l’amour.», mentionne Caroline Sauriol, directrice générale de l’organisme.

Tous les aînés qui sont accompagnés par l’une des 16 équipes des Petits Frères pourront partager un repas en compagnie d’un bénévole et recevront des cadeaux grâce à la générosité des donateurs. Notons la contribution de la fondation Carmand Normand qui offre un présent à chacun d’eux.

Le matin du 25 décembre, de nombreux bénévoles prendront la route pour aller chercher les personnes âgées à leur résidence et les accompagner à l’un des dîners traditionnels de l’organisme. Au menu : un délicieux repas en agréable compagnie, de la musique, et surtout, beaucoup de tendresse et de joie de vivre. Le dîner des Petits Frères de Sherbrooke se tiendra à l’hôtel Delta, 2685, rue King Ouest.

Nous pouvons tous faire une différence dans la vie des aînés seuls. Ne les oublions pas !

Plus de 640 000 Québécois sont âgés de 75 ans ou plus et beaucoup d’entre eux sont seuls. Pour les aînés qui le subissent, l’isolement est une grande souffrance et il n’y a qu’un seul remède pour le soulager : la présence d’une personne attentionnée et aimante. « Sentir que l’on compte pour quelqu’un et que l’on est apprécié est vital pour tout être humain, peu importe l’âge. À l’occasion de Noël, j’invite la population à offrir du temps de qualité à une personne âgée; c’est le plus beau cadeau qu’on puisse lui offrir. », ajoute Caroline Sauriol.

Personne n’est à l’abri de vieillir seul. Au Québec, un aîné sur cinq n’a aucun proche et les risques augmentent avec l’âge : près de 30 % des aînés sont à risque d’isolement et ce nombre augmente à 50 % chez les personnes âgées de 80 ans ou plus.

12 000 $ recueillis au Défi de nage des Petits Frères de Sherbrooke

defi-nage-72

defi-nage-24

defi-nage-37

defi-nage-7

Le 17 septembre dernier, Les Petits Frères de Sherbrooke ont vécu une autre journée mémorable et enlevante à l’Université de Sherbrooke!

Nous étions une vingtaine dans les gradins, Vieux Amis et bénévoles, à encourager tous les nageurs et particulièrement notre équipe composée de bénévoles et d’une de nos aînées, madame Colette.

Plus de soixante nageurs ont pris le relais par équipe pour relever leurs défis… et dépasser leurs objectifs : 12 000 $ nous a été remis pour maintenir notre mission bien vivante à Sherbrooke. Et quelle visibilité pour nous!

Merci à Christopher Beaulieu, Pauline Gervais, Lanie Dufour et toute leur équipe pour cette implication spontanée à la cause des aînés qui vieillissent seuls.

Merci à Isabelle Dionne et Jean Perrault, les coprésidents d’honneur qui ont su porter fièrement notre mission dans leurs milieux respectifs. Merci à tous les participants et aux donateurs qui ont commandité leurs efforts. Nous vous en sommes extrêmement reconnaissants.

Un Défi pour faire du bien aux aînés sans réseau social

SHERBROOKE, le 13 septembre 2017 – Le 17 septembre prochain, à 13h30, se tiendra une seconde édition du Défi de nage des Petits Frères au Centre sportif de l’Université de Sherbrooke. Cette manifestation sportive a pour objectif de contrer l’isolement des aînés qui ont perdu leur réseau social en faisant connaître l’oeuvre des Petits Frères et en amassant des fonds pour leurs activités.

Cet effort intergénérationnel rassemblera notamment des acteurs de toute la communauté universitaire. En effet, les étudiants, les enseignants, les retraités et les diplômés qui viendront nager pour cette cause partagent une même vision selon laquelle il appartient à toutes les générations de prendre soin des ainés qui ont perdu leur réseau social.

La coprésidence d’honneur de l’événement est assurée par M. Jean Perrault, ancien maire de Sherbrooke ainsi que par la Pre Isabelle Dionne, doyenne de la Faculté des Sciences de l’activité physique de l’Université de Sherbrooke. « Cet événement combine à la fois mon intérêt de chercheure sur le vieillissement et de doyenne de la Faculté des Sciences de l’activité physique. J’aimerais que les personnes âgées esseulées aient accès à des services et à des visites pour rendre leur vieillissement meilleur. » de dire la Pre Isabelle Dionne au sujet de son implication dans le Défi de nage.

« Il faut supporter les personnes âgées qui sont seules. Par l’activité physique et à l’occasion du Défi de nage, on peut leur venir en aide et amasser des fonds pour continuer de leur offrir des programmes d’activités qui les incluent dans notre
société. » d’ajouter M. Jean Perrault. Ajoutons que M. Xavier Desharnais, nageur canadien d’élite parcourant des circuits internationaux en eaux libres, sera parmi
nous lors du Défi pour encourager les nageurs et soutenir le message porté par notre cause. Il est encore possible de s’investir pour cette cause, soit en nageant avec la communauté universitaire et ses invités ou en faisant un don pour soutenir les services offerts par les Petits Frères à leurs Vieux Amis. On se rend au www.defidenage.ca
pour y trouver tous les renseignements.

Les Petits Frères oeuvrent à Sherbrooke, depuis 1986 et rassemblent une famille de plus de 200 Vieux Amis et 215 bénévoles. Leur mission est de contrer l’isolement des personnes âgées en leur assurant un jumelage avec des bénévoles qui les visitent et les accompagnent jusqu’à la fin de leur vie. Afin d’encourager cette vocation, notre événement a été mis sur pied par un groupe de l’Université de Sherbrooke. Ce défi repose sur le travail d’équipe et la natation, le tout dans une ambiance festive. Le Défi de nage des Petits Frères est une présentation du Fonds Projets Milieu financé par les Services à la vie étudiante de l’Université de Sherbrooke, la FEUS et le REMDUS. Nous comptons aussi sur la généreuse participation de La Tribune, de Vuillemin Photo + Design, d’American Biltrite ainsi que de M. Guy Hardy, député de la circonscription de Saint-François à l’Assemblée nationale du Québec.

– 30 –

Invitation aux médias
L’organisation du Défi de nage des Petits Frères invite les médias à se joindre à la communauté universitaire sherbrookoise le 17 septembre prochain à compter de 13h30, au Centre sportif de l’Université de Sherbrooke. On entre par la porte
principale et on suit les indications jusqu’à la mezzanine de la piscine.

Renseignements :
Lanie Dufour, 418-690-5996, Lanie.Dufour@USherbrooke.ca, www.defidenage.ca

Entrevue d’Isabelle Dionne, coprésidente d’honneur du Défi de nage de Sherbrooke et Audrey St-Onge, participante

Isabelle Dionne, coprésidente d’honneur et doyenne de la Faculté des sciences de l’activité physique de l’UdeS et Audrey St-Onge, participante et étudiante à la maîtrise en didactique de l’histoire, discutent avec Réjean Blais de l’édition 2017 du Défi de nage de Sherbrooke à l’émission Écoutez l’Estrie de Radio-Canada.

Pour écouter l’entrevue