Dans la région depuis 2014, la grande famille des Petits Frères de Terrebonne compte 31 Vieux Amis, des personnes âgées qui, sans cette action régionale, seraient seules et isolées. Grâce à l'engagement de 40 bénévoles, ils sont accueillis, choyés et seront accompagnés jusqu'à la fin de leur vie.

Bravo à Michel Doyon!

Angélique Desbiens, Vieille Amie, Michel Doyon, bénévole, Gilles Gamache, bénévole, Louise Sutterlin, directrice régionale Laval, Laurentides, Lanaudière et Lorraine Richard, coordonnatrice d’équipe des Petits Frères de Terrebonne, lors du dévoilement le 17 août dernier du montant recueilli pour les Petits Frères de Terrebonne.

Terrebonne a le vent dans les voiles et Michel Doyon en est pour une grande part responsable. Bénévole depuis presque trois ans, Michel accompagne deux charmantes dames qu’il visite régulièrement. Cette année, il s’est surpassé en organisant à lui seul une levée de fonds qui a rapporté 63 000 $.

En effet, il revient de France où il a marché 750 kilomètres sur le Chemin de Compostelle soit de Le Puy-en-Velay jusqu’à St-Jean-Pied-de-Port. Ce trajet est prévu se faire en 30 jours de marche, mais notre héros l’a fait en 25 jours seulement. Nous reconnaissons bien là sa détermination.

Toute l’équipe des Petits Frères de Terrebonne tient à le féliciter pour son grand dévouement et son immense foi en la cause. Grâce à lui un plus grand nombre de personnes pourront être accompagnées dans Lanaudière.

Nous remercions tous ses donateurs qui ont encouragé Michel dans sa levée de fonds, votre générosité nous touche beaucoup.

Bravo Michel!

Pique-nique au mois d’août


Y’a d’la joie bonjour, bonjour les hirondelles
Y’a de la joie dans le ciel par-dessus le toit
Y’a d’la joie et du soleil dans les ruelles
Y’a d’la joie partout, y’a d’la joie

Charles Trenet s’était-t-il invité à notre pique-nique? Partout, partout y’avait d’la joie.  Une première pour l’équipe de Terrebonne qui voulait offrir à nos Vieux Amis une journée plein air. La ville de Terrebonne nous avait gracieusement prêté une roulotte et toutes les installations, il y avait des victuailles à profusion, mais surtout de l’amour à l’infini.

MERCI à tous ceux qui ont participé, que ce soit pour la préparation, la nourriture, les installations, la musique et les photos, tout était parfait.

Le bonheur d’être jumelé

Est-ce la déception, la perte de la foi en l’humain ou la peur de l’autre qui nous retranche dans la solitude? Souvent, on ne sait pas soi-même et c’est probablement pour cela que l’on est sur nos gardes et que l’on ne laisse personne approcher de peur de souffrir, peur de perdre quelqu’un ou quelque chose. Lorsque nous ouvrons notre cœur et que nous laissons une petite chance à l’autre, il peut se produire un grand miracle.

Mme Berry était seule jusqu’à ce qu’elle rencontre Camélia qui lui a ouvert son cœur et depuis ce temps, une grande amitié remplie d’amour s’est installée entre ces deux femmes qui apprécient maintenant les beaux moments qu’elles passent ensemble.

Quelle joie de voir Mme Berry aussi contente et sa bénévole aussi heureuse, Vous bénévoles en devenir, lisez les quelques lignes de Camélia ci-dessous et vous aurez hâte d’être jumelé à une personne seule du grand âge. Certes, vous ferez une bonne action mais en plus vous en retirerez beaucoup de satisfaction et de bonheur.

Appelez-moi pour en discuter.

Lorraine
Tél : 514 248-3384


Bonjour Lorraine,

Voici quelques belles immortelles du passage de Madame Berry dans notre vie. Elle est très heureuse et elle nous donne de l’amour autant qu’on lui en offre. Je dois même lui rappeler assez souvent que c’est moi la bénévole, car elle veut faire pour nous tout ce que son grand coeur lui dit de faire. Il n’y a pas de prix pour ces moments de joie, tu l’as déjà dit et vécu.

Merci pour cette chance, tu es l’alchimiste des âmes qui attendent sur ta liste.

Bonne continuité,

Camélia🌹

Repas festif, affection et dignité au menu de Noël pour nos Vieux Amis

noel-2016_fb_600x314

Les festivités de Noël sont particulièrement éprouvantes pour les aînés qui n’ont plus personne autour d’eux avec qui les partager. La solitude est encore plus difficile à supporter à cette période et c’est pourquoi Les Petits Frères illuminent la vie de leurs Vieux Amis en leur offrant une présence chaleureuse les 24 et 25 décembre.

Un Noël sans famille ni aucun proche pour un aîné sur cinq au Québec

« Certains Vieux Amis nous disent que Les Petits Frères sont arrivés juste à temps pour leur sauver la vie et rallumer l’étincelle alors qu’ils auraient voulu mourir tant ils se sentaient seuls et malheureux. », a confié Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères au Québec.

L’isolement affecte la santé et aggrave un peu tout : mortalité précoce, risques de maladies cardiaques, déclin cognitif et dépression. Pour des milliers de personnes âgées, il n’y aura aucun repas en bonne compagnie, aucune visite, pas même un appel téléphonique la veille ou le jour de Noël.

Des visites à domicile, en résidence ou à l’hôpital le 24 décembre
Le 24 décembre nos bénévoles dévoués iront visiter nos Vieux Amis qui ne peuvent plus sortir avec un cadeau et un repas pour deux ou des douceurs qu’ils partageront avec un Vieil Ami. Ils seront imités par des centaines d’autres bénévoles présents dans 11 régions du Québec. Beau temps, mauvais temps, plus de 14 000 visites sont effectuées annuellement par des bénévoles, apportant joie et réconfort à des aînés vulnérables.

 « Il peut être difficile de s’imaginer dans cette situation quand on est actif et en santé, qu’on a plein d’amis et une famille tissée serrée, mais personne n’est à l’abri d’être isolé. », a mentionné Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères.

« J’ai 97 ans. Toute ma vie, j’ai été bien entourée. J’ai eu un bon mari, mais nous n’avons pas pu avoir d’enfant. Aujourd’hui, ceux de ma génération sont tous décédés. En une année, j’ai perdu mon mari, mon frère et ma sœur. Et mes neveux habitent trop loin maintenant pour venir me voir. L’an dernier, à cause d’une chute, je n’ai pas pu me joindre à la grande famille des Petits Frères pour célébrer Noël. Heureusement, ma bénévole est venue me visiter avec un bon repas que nous avons partagé. » Madame Delisi, Vieille Amie, en compagnie de sa bénévole jumelée, Fabyola Stiven.


U
n grand dîner de Noël traditionnel le 25 décembre
La tradition de célébrer Noël le jour même avec nos Vieux Amis se perpétue encore cette année. Invités à célébrer avec la famille des Petits Frères, les Vieux Amis vivront des moments magiques en compagnie de bénévoles attentionnés avec qui ils partageront un repas festif et effectueront quelques pas de danse.

Béatrice Picard, comédienne et marraine de l’organisme, témoigne de l’importance de briser l’isolement des aînés :

« J’ai été chanceuse dans la vie, j’ai une belle famille et je suis bien entourée, alors j’estime qu’il est tout à fait normal de m’impliquer auprès des aînés qui ont contribué à notre société, mais qui se sentent oubliés.», a ajouté Mme Picard.

Écoutez le message de Béatrice Picard pour les Fêtes.

À propos
Depuis 54 ans, Les Petits Frères du Québec accueillent et accompagnent les personnes seules du grand âge afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie. Tous les programmes de l’organisme sont gratuits pour les Vieux Amis et s’adaptent à la condition de chacun, permettant un accompagnement personnalisé jusqu’au dernier souffle.

Vous désirez contribuer à briser l’isolement des aînés?

Faites un don ou contactez-nous :
Lorraine Richard, coordonnatrice par interim
(514) 248-3384 | terrebonne@petitsfreres.ca

Les Petits Frères sont agréés par le Programme de normes d’Imagine Canada attestant la qualité, l’efficience et la transparence de l’organisme.

Partenariat entre le Cercle des Fermières de La Plaine et les Petits Frères de Terrebonne

2016-04 Tricoteuses Cercle des fermières_terrebonne

De gauche à droite : Johanne Doyon, bénévole Petits Frères de Terrebonne- Mme Bergeron, Cercle des Fermières et les fermières tricoteuses.

 

Touchées par la cause des aînés isolés, les Fermières de La Plaine ont mis leur talent au service des personnes âgées.

Des châles ont été confectionnés par ces « tricoteuses » au grand cœur. Les châles seront remis aux  personnes âgées visitées par les Petits Frères de Terrebonne, en CHSLD.

Merci à ces femmes de cœur et de parole et tout particulièrement à Mme Bergeron, présidente du Cercle des Fermières de La Plaine.