Dans la région depuis 2002, la grande famille des Petits Frères de Trois-Rivières compte 52 Vieux Amis, des personnes âgées qui, sans cette action régionale, seraient seules et isolées. Grâce à l'engagement de 75 bénévoles, ils sont accueillis, choyés et seront accompagnés jusqu'à la fin de leur vie.

Tricotez pour la bonne cause!

Depuis plus d’un an, des bénévoles et des personnes âgées des Petits Frères de Trois-Rivières se réunissent tous les mois pour tricoter ensemble et réaliser des boules de Noël qui seront vendues au profit de l’organisme.

Nous avons maintenant besoin de votre aide pour que ce projet se réalise et qu’il fasse « boule de neige » dans la belle ville de Trois-Rivières! Tout le monde peut participer à cette grande chaine de solidarité et d’espoir!

Vous voulez devenir tricoteur(se) humanitaire!

Toutes les infos dans ce document

Et surtout, n’hésitez pas à en parler à votre tante, mère, grand-mère, grand-père, ami(e)s !! Tout le monde peut tricoter pour la bonne cause.

Aidez-nous à réaliser des boules de Noël pour briser l’isolement des aînés!

L’équipe des joyeuses tricoteuses des Petits Frères de Trois-Rivières

Les Petits Frères de Trois-Rivières soufflent 15 bougies lors de la Journée internationale des aînés

Béatrice Picard a rendu hommage à tous les bénévoles et personnes âgées accompagnées à l’occasion des 15 ans des Petits Frères de Trois-Rivières

Toute la famille des Petits Frères de Trois-Rivières était au rendez-vous à la résidence Le Coin Saint-Paul, le 1er octobre dernier, pour célébrer dans la joie et la tendresse les 15 années d’existence des Petits Frères dans la municipalité.

Mme Yolande Plante fait partie de l’organisme depuis presque 10 ans. Pour elle, l’organisme lui permet de sentir qu’elle n’est plus seule et qu’il y aura toujours quelqu’un pour être à ses côtés.

Plusieurs personnalités et dignitaires étaient présents dont Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, député provincial, et Jean-François Aubin, conseiller municipal du district de Marie-de-l’Incarnation. Caroline Sauriol, directrice générale de l’organisme et Diane Breton, directrice régionale des Petits Frères de l’Estrie, participaient également à la cérémonie.

« Ce que Les Petits Frères font, c’est de changer la vie de personnes aînées de 75 ans ou plus, qui n’ont pas de famille. Quand on accueille un aîné dans notre famille, on lui dit : on va veiller sur vous jusqu’à votre dernier jour », a expliqué Caroline Sauriol.

Le maire, Yves Levesque, est venu saluer les personnes âgées accompagnées par les Petits Frères de Trois-Rivières.

Une autre présence très appréciée fut celle de Béatrice Picard, marraine de l’organisme, qui est venue tout spécialement de Montréal pour venir fêter avec ses étoiles, comme elle surnomme tendrement les personnes âgées qui sont accompagnées par Les Petits Frères. « La solitude, c’est la plus grande maladie qu’on puisse avoir quand on vieillit et Les Petits frères illuminent la vie des personnes âgées seules par leur écoute, leur présence et leur amour. », dit-elle.

Jean-Denis Girard, député provincial de Trois-Rivières, en compagnie de Béatrice Picard, marraine des Petits Frères.

Dans une ambiance festive et chaleureuse, les personnes accompagnées par les Petits Frères et les résidents de la résidence Le Coin Saint-Paul on pu savourer un gâteau tout en écoutant la prestation musicale de Roxanne Potvin, une chanteuse professionnelle qui a travaillé pendant plusieurs années avec le Cirque du soleil. Chacune des personnes accompagnées par Les Petits Frères portaient fièrement sur le cœur une rose offerte par le fleuriste Il était une Fleur.

Cet hommage n’aurait pas été possible sans la contribution de la Résidence Le Coin Saint-Paul qui a accueilli chaleureusement les 80 bénévoles, personnes âgées, dignitaires et partenaires de l’organisme. Notons également la présence du photographe professionnel Étienne Boisvert qui a gracieusement accepté de prendre des photos de cet évènement, afin qu’il reste gravé dans la mémoire des invités.

Les tricoteuses des Petits Frères de Trois-Rivières à Deux hommes en or

Deux hommes en or tricottent_1 Deux hommes en or tricottent_2

Vous ne rêvez pas! Jean-Philippe Wauthier et Patrick Lagaçé tricotent. Des images de l’émission « Deux hommes en or » où les tricoteuses des Petits Frères de Trois-Rivières leur ont joyeusement donné une leçon de tricot.

Visionnez l’entrevue de Monique Douville, bénévole instigatrice du groupe de tricoteuses à Trois-Rivières, Bernadette Bergeron, chef tricoteuse et Mme. Harvey, Vieille Amie à l’émission Deux hommes en or.

Ce groupe rassemble nos Vieux Amis autour d’un projet tout doux de tricot qui tissent des relations durables. #2HO

Tricotteuses Deux hommes en or

Deux hommes en or tricottent_3

Plus que quelques jours avant le grand jour!

3-img_3238

Notre comité créatif a travaillé fort pour fabriquer 10 calendriers de l’Avent pour nos Vieux Amis qui ne sortent plus. Chaque jour de décembre, une surprise chocolatée viendra illuminer leur journée !

Les lutins de Noël bénévoles s’activent chez les Petits Frères de Trois-Rivières.

Pendant que les uns emballent les cadeaux de Noël, les autres préparent les invitations pour le dîner. Toute l’équipe de bénévoles s’active pour que nos Vieux Amis puissent passer des fêtes de Noël inoubliables, entourés d’amour et d’affection.

Merci à tous ceux qui, de loin ou de près, contribuent à ces grands moments de partage!

1-img_3295  2-img_3202

Repas festif, affection et dignité au menu de Noël pour nos Vieux Amis

noel-2016_fb_600x314

Les festivités de Noël sont particulièrement éprouvantes pour les aînés qui n’ont plus personne autour d’eux avec qui les partager. La solitude est encore plus difficile à supporter à cette période et c’est pourquoi Les Petits Frères illuminent la vie de leurs Vieux Amis en leur offrant une présence chaleureuse les 24 et 25 décembre.

Un Noël sans famille ni aucun proche pour un aîné sur cinq au Québec

« Certains Vieux Amis nous disent que Les Petits Frères sont arrivés juste à temps pour leur sauver la vie et rallumer l’étincelle alors qu’ils auraient voulu mourir tant ils se sentaient seuls et malheureux. », a confié Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères au Québec.

L’isolement affecte la santé et aggrave un peu tout : mortalité précoce, risques de maladies cardiaques, déclin cognitif et dépression. Pour des milliers de personnes âgées, il n’y aura aucun repas en bonne compagnie, aucune visite, pas même un appel téléphonique la veille ou le jour de Noël.

Des visites à domicile, en résidence ou à l’hôpital le 24 décembre
Le 24 décembre nos bénévoles dévoués iront visiter nos Vieux Amis qui ne peuvent plus sortir avec un cadeau et un repas pour deux ou des douceurs qu’ils partageront avec un Vieil Ami. Ils seront imités par des centaines d’autres bénévoles présents dans 11 régions du Québec. Beau temps, mauvais temps, plus de 14 000 visites sont effectuées annuellement par des bénévoles, apportant joie et réconfort à des aînés vulnérables.

 « Il peut être difficile de s’imaginer dans cette situation quand on est actif et en santé, qu’on a plein d’amis et une famille tissée serrée, mais personne n’est à l’abri d’être isolé. », a mentionné Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères.

« J’ai 97 ans. Toute ma vie, j’ai été bien entourée. J’ai eu un bon mari, mais nous n’avons pas pu avoir d’enfant. Aujourd’hui, ceux de ma génération sont tous décédés. En une année, j’ai perdu mon mari, mon frère et ma sœur. Et mes neveux habitent trop loin maintenant pour venir me voir. L’an dernier, à cause d’une chute, je n’ai pas pu me joindre à la grande famille des Petits Frères pour célébrer Noël. Heureusement, ma bénévole est venue me visiter avec un bon repas que nous avons partagé. » Madame Delisi, Vieille Amie, en compagnie de sa bénévole jumelée, Fabyola Stiven.


U
n grand dîner de Noël traditionnel le 25 décembre
La tradition de célébrer Noël le jour même avec nos Vieux Amis se perpétue encore cette année. Invités à célébrer avec la famille des Petits Frères, les Vieux Amis vivront des moments magiques en compagnie de bénévoles attentionnés avec qui ils partageront un repas festif et effectueront quelques pas de danse.

Béatrice Picard, comédienne et marraine de l’organisme, témoigne de l’importance de briser l’isolement des aînés :

« J’ai été chanceuse dans la vie, j’ai une belle famille et je suis bien entourée, alors j’estime qu’il est tout à fait normal de m’impliquer auprès des aînés qui ont contribué à notre société, mais qui se sentent oubliés.», a ajouté Mme Picard.

Écoutez le message de Béatrice Picard pour les Fêtes.

À propos
Depuis 54 ans, Les Petits Frères du Québec accueillent et accompagnent les personnes seules du grand âge afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie. Tous les programmes de l’organisme sont gratuits pour les Vieux Amis et s’adaptent à la condition de chacun, permettant un accompagnement personnalisé jusqu’au dernier souffle.

Vous désirez contribuer à briser l’isolement des aînés?

Faites un don ou contactez-nous :
Fanny Requillart, coordonnatrice
819 841-1620 | trois-rivieres@petitsfreres.ca

Les Petits Frères sont agréés par le Programme de normes d’Imagine Canada attestant la qualité, l’efficience et la transparence de l’organisme.