Briser l’isolement des aînés

L’organisme Les Petits Frères accueille et accompagne les personnes seules du grand âge, afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie.

Manchettes

Je ne pouvais trouver mieux, j’ai enfin trouvé ma cause !

Diane Gosselin est bénévole et donatrice chez Les Petits Frères. Son parcours pourrait ressembler au vôtre. « M’étant résignée à ne pas avoir d’enfants, je cherchais une raison d’être, car il était clair que je serais seule désormais. J’ai sondé mes valeurs, déterminé ce qui compte pour moi, passé en revue les traces laissées par… Suite

Participez à la vague de reconnaissance envers les aînés

Les Petits Frères se préparent à célébrer le 1er octobre prochain la Journée internationale des aînés, au cours de laquelle nous rendrons hommage à nos aînés, qui embellissent notre quotidien et enrichissent notre vie. Nous bénéficierons cette année de la généreuse contribution du Groupe Maurice, afin qu’une vague de reconnaissance envers les aînés s’étende sur… Suite

Actualités

En bonne compagnie

Mme Ricard et Isabelle Dallafior

Nous avons rencontré en entrevue Mme Ricard, une Vieille Amie accompagnée par Les Petits Frères. Elle nous parle de son jumelage réussi avec Isabelle Dallafior : quand deux personnes sont tout simplement bien ensemble. Parlez-nous un peu de vous. Je vais avoir 90 ans dans une semaine. Je viens du Bas-du-Fleuve et je suis arrivée à… Suite

Un aîné parachuté dans son rêve

Dès 8 heures, M. Fernand Vallières et moi prenons l’autoroute en direction de Québec. Ce Vieil Ami, vétéran de la guerre de Corée, occupait autrefois le poste de parachutiste au sein de l’armée canadienne. Il rêve depuis longtemps de revoir la base de Valcartier où sa carrière de militaire a débuté. Cliquez ici pour visionner le témoignage… Suite

TémoignageSi vieillir permet d’apprécier la vie et de ralentir le rythme, c’est aussi accepter d’accumuler les épreuves et perdre peu à peu ses capacités. Mais j’ai encore beaucoup de mémoire et j’aime la vie. Je regarde le ciel et je me dis « Mon dieu que c’est beau ». Madame Blais, Vieille Amie, 100 ans