Geneviève et famille

Les Petits Frères de Lévis accueille aussi des familles pour briser l’isolement chez les personnes âgées.  C’est ce que Geneviève Rousseau a choisi de faire avec ses fils. Geneviève est la maman de deux beaux garçons, qui présentent tous les deux un diagnostic du spectre de l’autiste. Cela ne les empêche tout de même pas de fréquenter l’école et d’avoir des amis. Il est toutefois plus difficile pour eux, en raison de leur état, de bien décoder les réactions des gens notamment. C’est entre autres pour cette raison que Geneviève souhaitait les impliquer dans son projet d’être bénévole, pour leur faire vivre une expérience concrète qui les aiderait, au fil du temps, à mieux comprendre les autres. Il faut dire que les garçons interagissent facilement avec les personnes plus âgées. Ils sont d’ailleurs très proches de leurs grands-parents.
Rapidement après leur avoir parlé de s’impliquer auprès des personnes âgées vivant seules, les deux garçons se sont montrés ouverts à participer avec leur mère à un jumelage d’une Grande Amie. Tous les mardis, après l’école, ils lui rendent visite. Ils ont développé une belle complicité avec la dame qui aime rire et écouter les garçons raconter leurs histoires. Les garçons sont fiers d’apporter à l’occasion de petits présents à madame.
Un exemple ? Geneviève raconte en riant qu’un jour, elle constate qu’une partie de ses fleurs est disparue de sa plate-bande. Son fils lui dit tout bonnement qu’il a coupé ses beaux lys pour les apporter à madame!
Les liens que cette famille a tissés avec madame sont faits de complicité, de sensibilité et de bonne humeur.
Au-delà de ce jumelage fort réussi, Geneviève participe avec l’aide de ses garçons à la conception des cartes de souhaits qui sont transmises aux Grands Amis lors de leur anniversaire. Les talents artistiques des deux jeunes garçons sont mis à contribution, et ces derniers sont bien fiers de savoir que leurs cartes joliment illustrées font plaisir à nos GA.
Il n’y a pas de doute pour Geneviève que son implication ainsi que celle de ses fils auprès de sa madame lui apporte beaucoup. Certainement autant qu’elle ne donne, selon ses dires. D’ailleurs, cette maman de St-Nicolas au grand cœur ne s’arrête pas là : elle vient de commencer l’accompagnement d’un nouvel aîné et s’est jointe depuis quelques mois au comité de jumelage, qui est responsable d’associer les bénévoles aux GA qui désirent être jumelés.
Merci Geneviève ainsi qu’à tes fils pour votre grande implication au sein des PF de Lévis. Nous soulignons et apprécions ton engagement rempli de générosité !