Dans la région depuis 2014, la grande famille des Petits Frères de la Pointe-de-l'Île compte 28 Grands Amis, des personnes âgées qui, sans cette action régionale, seraient seules et isolées. Grâce à l'engagement de 42 bénévoles, ils sont accueillis, choyés et seront accompagnés jusqu'à la fin de leur vie.

LES PETITS FRÈRES LANCENT UNE SÉRIE D’ACTIONS POUR VENIR EN AIDE AUX AÎNÉS ISOLÉS DURANT LE TEMPS DES FÊTES

La pandémie oblige l’organisme à se réinventer à l’approche des fêtes

Alors que Les Petits Frères continuent de veiller sur leurs 1 800 Grands Amis depuis le début de la pandémie, les récentes annonces du gouvernement du Québec viennent donner un sens, plus que jamais, aux activités mises en place par l’organisme pour venir en aide aux personnes aînées isolées, durant le temps des fêtes. Afférés depuis le début de la pandémie à épauler et offrir un soutien constant aux personnes âgées isolées, Les Petits Frères déploient cette année plusieurs initiatives, activités, actions bénévoles et lancent un appel à la solidarité des Québécois afin de briser l’isolement social des personnes âgées en cette période névralgique.

Prendre soin des oubliés durant la période des fêtes

Alors que les rassemblements du temps des fêtes sont bien souvent les seuls moments de réjouissances où les aînés isolés peuvent profiter d’un peu de réconfort et de chaleur humaine, cette année ce sera bien différent, pandémie oblige. N’étant pas en mesure d’offrir leurs traditionnels repas de Noël, réalisés chaque année le 25 décembre et si chers à de nombreux aînés isolés, l’organisme a dû mettre en place de nouvelles initiatives pour offrir une dose de réconfort revisitée à ses Grands Amis qui en auront besoin plus que jamais.

  • L’envoi d’un calendrier de l’avent à tous les Grands Amis
  • La préparation et le déploiement de plus de 1 800 boîtes composées de cadeaux et de petites gâteries, avec des cartes personnalisées à travers la province, destinées aux Grands Amis
  • Chaîne d’appels téléphoniques par les bénévoles, aux Grands Amis, réalisée les journées du 24 et 25 décembre
  • La réception d’un message téléphonique préenregistré de Béatrice Picard qui sera envoyé aux Grands Amis, la journée du 25 décembre
  • Association avec des écoles pour l’envoi de lettres et de bricolages faits par des enfants, et destinés aux personnes aînées isolées.

Toutes ces initiatives sont rendues possibles grâce aux généreuses donations du grand public et d’entreprises, et aux nombreux bénévoles des Petits Frères mobilisés à travers la province.

« Cette année le temps des fêtes sera particulièrement douloureux pour les aînés isolés du Québec, c’est pourquoi Les Petits Frères ont redoublé d’ardeur pour mettre en place de nombreuses initiatives originales qui offriront un peu de réconfort à nos Grands Amis et leur rappeler que nous sommes présents pour eux, » mentionne Caroline Sauriol, directrice générale de l’organisme. Le temps des fêtes sera plus tranquille pour plusieurs d’entre nous, alors pourquoi ne pas en profiter pour faire une bonne action et poser un geste tout simple, comme préparer un repas pour un aîné seul de votre entourage »
Caroline Sauriol, directrice générale de l’organisme

« Je vous remercie pour les petites attentions que vous faites pour nous, mais aussi je veux vous remercier d’avoir emmené Ginette, Henri et Nathalie dans ma vie.  C’est comme si j’avais de la parenté, un peu éloignée c’est vrai, mais de la parenté tout de même.  Et cela, ça fait toute la différence dans ma vie! »
Monique, 76 ans, Grande Amie des Petits Frères

Programme Au bout du fil : un service de jumelage téléphonique pour tous les aînés isolés

Les Petits Frères invitent les Québécois et les Québécoises à profiter de ce temps passé à la maison durant ce temps des fêtes pour appeler une personne aînée, un membre de leur entourage, une voisine ou un grand-oncle qu’il leur sera impossible de visiter. Pour toutes les personnes qui désirent elles-mêmes recevoir un appel, le programme « Au bout du fil » est un service gratuit et disponible partout au Québec qui consiste à créer des jumelages téléphoniques entre des personnes âgées de 75 ans et plus qui vivent de la solitude et des bénévoles, spécialement formés par l’équipe des Petits Frères. Ceux-ci n’ont qu’à téléphoner au numéro suivant: 1-877-805-1955.

Le cadeau d’une présence chaleureuse pour les aînés seuls à Noël

« Lorsqu’on est triste, il y a toujours quelqu’un des Petits Frères qui est là pour nous remonter le moral ». Madame Hélène Plourde, âgée de 100 ans, avec Béatrice Picard, marraine des Petits Frères.

Grâce au dévouement des bénévoles et à la générosité des donateurs qui soutiennent leur mission, Les Petits Frères apporteront joie et réconfort aux 1 400 aînés qui font partie de leur grande famille.

« Personne ne devrait être seul à Noël, mais de nombreuses personnes âgées sont abandonnées à la solitude, alors que la plupart des gens célèbrent avec leurs proches. Nous avons tout mis en œuvre afin que les aînés que nous accompagnons puissent célébrer Noël dans la dignité et dans l’amour.», mentionne Caroline Sauriol, directrice générale de l’organisme.

Tous les aînés qui sont accompagnés par l’une des 16 équipes des Petits Frères pourront partager un repas en compagnie d’un bénévole et recevront des cadeaux grâce à la générosité des donateurs. Notons la contribution de la fondation Carmand Normand qui offre un présent à chacun d’eux.

Visites à domicile, en résidence ou à l’hôpital à la veille de Noël

Le 24 décembre, les aînés du grand âge dont l’état de santé est trop fragile pour qu’ils puissent se déplacer au dîner de Noël recevront la visite des Petits Frères. À ce jour, des centaines de bénévoles sont inscrits à cette activité des plus salutaires pour les aînés qui sont confinés en CHSLD, à leur résidence ou qui sont hospitalisés. Ainsi, dès 10 h, des bénévoles quitteront la maison des Petits Frères de plusieurs grandes villes dont Montréal, Sherbrooke et Québec, avec des fleurs, des présents et un repas pour deux qu’ils partageront avec un Vieil Ami. Ils seront imités par de nombreux autres bénévoles répartis dans 11 régions du Québec.

Dîner festif pour plus de 800 aînés

Le matin du 25 décembre, de nombreux bénévoles prendront la route pour aller chercher les personnes âgées à leur résidence et les accompagner à l’un des dîners traditionnels de l’organisme. Au menu : un délicieux repas en agréable compagnie, de la musique, et surtout, beaucoup de tendresse et de joie de vivre.

Pour la 32e année, le Centre Sheraton Montréal s’associe aux Petits Frères et offre gracieusement le dîner de Noël à 420 Vieux Amis et bénévoles. L’équipe de Montréal aura le privilège de recevoir Madame Francine Charbonneau et l’honneur de célébrer Noël en présence de Béatrice Picard, marraine de l’organisme. Les Petits Frères profiteront de ce grand rassemblement pour souligner l’engagement exceptionnel de cette grande dame du théâtre qui, depuis dix ans, ne rate pas une occasion de sensibiliser le public à la mission des Petits Frères et de rencontrer ses chers Vieux Amis.

Repas intime pour 25 aînés atteints de troubles complexes de santé

L’organisme qui adapte ses programmes selon la condition et les capacités de chacune des personnes âgées qu’il accompagne a aussi organisé, le 24 décembre, un dîner spécial à la maison des Petits Frères de Montréal pour une trentaine de Vieux Amis, afin de pouvoir leur donner toute l’attention que leur état requiert.

Nous pouvons tous faire une différence dans la vie des aînés seuls. Ne les oublions pas !

Plus de 640 000 Québécois sont âgés de 75 ans ou plus et beaucoup d’entre eux sont seuls. Pour les aînés qui le subissent, l’isolement est une grande souffrance et il n’y a qu’un seul remède pour le soulager : la présence d’une personne attentionnée et aimante. « Sentir que l’on compte pour quelqu’un et que l’on est apprécié est vital pour tout être humain, peu importe l’âge. À l’occasion de Noël, j’invite la population à offrir du temps de qualité à une personne âgée; c’est le plus beau cadeau qu’on puisse lui offrir. », ajoute Caroline Sauriol.

Personne n’est à l’abri de vieillir seul. Au Québec, un aîné sur cinq n’a aucun proche et les risques augmentent avec l’âge : près de 30 % des aînés sont à risque d’isolement et ce nombre augmente à 50 % chez les personnes âgées de 80 ans ou plus.

Repas festif, affection et dignité au menu de Noël pour nos Vieux Amis

noel-2016_fb_600x314

Les festivités de Noël sont particulièrement éprouvantes pour les aînés qui n’ont plus personne autour d’eux avec qui les partager. La solitude est encore plus difficile à supporter à cette période et c’est pourquoi Les Petits Frères illuminent la vie de leurs Vieux Amis en leur offrant une présence chaleureuse les 24 et 25 décembre.

Un Noël sans famille ni aucun proche pour un aîné sur cinq au Québec

« Certains Vieux Amis nous disent que Les Petits Frères sont arrivés juste à temps pour leur sauver la vie et rallumer l’étincelle alors qu’ils auraient voulu mourir tant ils se sentaient seuls et malheureux. », a confié Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères au Québec.

L’isolement affecte la santé et aggrave un peu tout : mortalité précoce, risques de maladies cardiaques, déclin cognitif et dépression. Pour des milliers de personnes âgées, il n’y aura aucun repas en bonne compagnie, aucune visite, pas même un appel téléphonique la veille ou le jour de Noël.

Des visites à domicile, en résidence ou à l’hôpital le 24 décembre
Le 24 décembre, à partir de 10 heures, nos bénévoles dévoués iront visiter nos Vieux Amis qui ne peuvent plus sortir avec un cadeau et un repas pour deux qu’ils partageront avec un Vieil Ami. Ils seront imités par des centaines d’autres bénévoles présents dans 11 régions du Québec. Beau temps, mauvais temps, plus de 14 000 visites sont effectuées annuellement par des bénévoles, apportant joie et réconfort à des aînés vulnérables.

 « Il peut être difficile de s’imaginer dans cette situation quand on est actif et en santé, qu’on a plein d’amis et une famille tissée serrée, mais personne n’est à l’abri d’être isolé. », a mentionné Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères.

« J’ai 97 ans. Toute ma vie, j’ai été bien entourée. J’ai eu un bon mari, mais nous n’avons pas pu avoir d’enfant. Aujourd’hui, ceux de ma génération sont tous décédés. En une année, j’ai perdu mon mari, mon frère et ma sœur. Et mes neveux habitent trop loin maintenant pour venir me voir. L’an dernier, à cause d’une chute, je n’ai pas pu me joindre à la grande famille des Petits Frères pour célébrer Noël. Heureusement, ma bénévole est venue me visiter avec un bon repas que nous avons partagé. » Madame Delisi, Vieille Amie, en compagnie de sa bénévole jumelée, Fabyola Stiven.


U
n grand dîner de Noël traditionnel le 25 décembre
Pour une 31e année, le Centre Sheraton Montréal accueillera 450 Vieux Amis et bénévoles dès 10 h 30 et leur offrira un dîner festif. Francine Charbonneau, ministre des Aînés et Denis Coderre, maire de Montréal, viendront souhaiter un joyeux Noël en personne aux Vieux Amis ainsi qu’à tous les convives.

Béatrice Picard, comédienne et marraine de l’organisme, sera aussi présente. Elle  témoigne de l’importance de briser l’isolement des aînés :

« J’ai été chanceuse dans la vie, j’ai une belle famille et je suis bien entourée, alors j’estime qu’il est tout à fait normal de m’impliquer auprès des aînés qui ont contribué à notre société, mais qui se sentent oubliés.», a ajouté Mme Picard.

Écoutez le message de Béatrice Picard pour les Fêtes.

À propos
Depuis 54 ans, Les Petits Frères du Québec accueillent et accompagnent les personnes seules du grand âge afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie. Tous les programmes de l’organisme sont gratuits pour les Vieux Amis et s’adaptent à la condition de chacun, permettant un accompagnement personnalisé jusqu’au dernier souffle.

Vous désirez contribuer à briser l’isolement des aînés?

Faites un don ou contactez-nous :
Joanne Parmenter, directrice de l’Île de Montréal
514 527-8653 (234)  | montreal@petitsfreres.ca

Les Petits Frères sont agréés par le Programme de normes d’Imagine Canada attestant la qualité, l’efficience et la transparence de l’organisme.

Les activités de Noël pour les Vieux Amis

page 06 et 07 Noël Sherbrooke (3)

La période des Fêtes est l’un des moments où la solitude et l’isolement sont encore plus difficiles à supporter pour les aînés.

C’est pourquoi Les Petits Frères se dédient à illuminer le Noël des Vieux Amis en organisant des activités spéciales les 24 et 25 décembre. Grâce aux généreux bénévoles et donateurs, de nombreuses personnes du grand âge ne seront pas abandonnées à leur solitude pendant les Fêtes. Elles savent qu’elles peuvent compter sur l’accompagnement chaleureux des Petits Frères à Noël comme tout au long de l’année, et ce, jusqu’à la fin de leur vie.

24 DÉCEMBRE
Les Vieux Amis ne pouvant plus sortir de leur domicile recevront la visite d’un bénévole à la maison, en résidence, en CHSLD ou à l’hôpital.

Depuis plusieurs jours, nous préparons, appuyés par nos précieux bénévoles, les cadeaux, les décorations et les petites douceurs qui seront partagées avec les Vieux Amis ne pouvant plus sortir.

Visionnez le Noël spécial de Mme Delesi et Fabyola dans un CHSLD à Laval.

 

25 DÉCEMBRE
Les Vieux Amis de la Pointe-de-l’Île se joindront aux festivités organisées gracieusement par le Centre Sheraton Montréal depuis 30 ans. Au menu : un délicieux dîner traditionnel, de la musique, et surtout, beaucoup de tendresse et de joie de vivre. Les Vieux Amis vivant avec des déficits cognitifs fêteront Noël en famille à la maison des Petits Frères sur la rue Garnier.

À travers la province, près de 600 Vieux Amis mettront leurs plus beaux habits pour assister à la fête de Noël célébrée le JOUR MÊME dans toutes les équipes. Les Vieux Amis briseront leur isolement le temps d’un repas… et de quelques pas de danse. Des présents leur seront offerts, mais les plus beaux cadeaux qu’ils recevront seront ces moments magiques en compagnie de bénévoles attentionnés : PARCE QUE L’ESSENTIEL, C’EST D’ÊTRE ENSEMBLE.

 

1er octobre : Agissez pour la 25e Journée internationale des personnes âgées

AGISSEZ POUR BRISER L’ISOLEMENT DES AÎNÉS :
PARTAGEZ NOTRE MESSAGE !

2015-09-22_visuel-1er-octobre-carroussel-410x583Dans le cadre de la 25e Journée internationale des personnes âgées, célébrée dans le monde entier le 1er octobre, portez la voix des aînés isolés en partageant à vos réseaux, l’article qui donne SIX RAISONS DE BRISER L’ISOLEMENT DES AÎNÉS et le visuel qui le démontre.

QU’EST-CE QUE L’ISOLEMENT SOCIAL ?
Selon le Conseil national des aînés, l’isolement social est défini comme le fait d’avoir des contacts rares et de piètre qualité avec autrui. L’isolement social suppose peu de relations sociales et de rôles sociaux ainsi que l’absence de rapports mutuels gratifiants.

COMMENT AGIR ?

FAITES VALOIR DANS VOS RÉSEAUX
QUE LA GRANDE FAMILLE DES PETITS FRÈRES
EST UNE SOLUTION DURABLE À L’ISOLEMENT.

VOUS POUVEZ PARTAGER :

1) l’article « Six raisons de briser l’isolement des aînés »

2) le visuel expliquant pourquoi il faut briser l’isolement des aînés

3) notre publicité radio avec Béatrice Picard, la marraine des Petits Frères

4) notre communiqué de presse

5) la vidéo de Béatrice Picard, marraine des Petits Frères, invitant la population à contacter un aîné qui leur est cher pour souligner cette Journée internationale.

 

AGISSEZ EN NOUS SUIVANT
SUR NOS RÉSEAUX SOCIAUX
Et si vous partagiez votre amour des aînés sur le web en visitant notre site et en aimant notre présence sur les médias sociaux : FACEBOOK, TWITTER, LINKEDIN.

En nous aimant, vous intégrerez une communauté qui grandit jour après jour, vous serez informé des nouvelles concernant les aînés, vous lirez sur les vies transformées grâce aux Petits Frères et vous y trouverez une source d’inspiration pour continuer à agir.

 

DES ACTIVITÉS DANS TOUTES LES ÉQUIPES
Les équipes soulignent l’événement et organisent des repas, offrent des cartes, distribuent des fleurs chez les Vieux Amis ne pouvant plus se déplacer et auprès des aînés dans la rue.Autant de moments qui réchaufferont les cœurs.

Voir les activités régionales.

 

CHEZ LES PETITS FRÈRES DE LA POINTE-DE-L’ÎLE
Samedi le 3 octobre de 12 h 30 à 16 h, Les Petits Frères de la Pointe-de-l’Île tiendront un café-dessert sous la thématique : PAROLES D’AÎNÉS au Centre communautaire le Mainbourg. Accompagnée de musique et de jeux de société, cette activité prendra forme d’une tribune offerte aux Vieux Amis afin qu’ils témoignent, en mots ou en dessin, de ce que signifie pour eux être une personne aînée en 2015.

 

Carte Martine Lacroix« DES FLEURS POUR JULIETTE »
Une carte spéciale du 1er octobre conçue par une artiste peintre, bénévole chez Les Petits Frères

Martine Lacroix utilise l’art naïf pour représenter des moments qui l’inspirent, comme l’amitié intergénérationnelle dont elle a mainte fois été témoin chez Les Petits Frères. MERCI MARTINE !

Pour en savoir plus.

MERCI DE VOTRE PARTICIPATION ACTIVE POUR CONTRER L’ISOLEMENT DES PERSONNES ÂGÉES !