Dans la région depuis 1998, la grande famille des Petits Frères de Saguenay compte 40 Grands Amis, des personnes âgées qui, sans cette action régionale, seraient seules et isolées. Grâce à l'engagement de 44 bénévoles, ils sont accueillis, choyés et seront accompagnés jusqu'à la fin de leur vie.

Quille-O-Thon

Samedi le 27 avril 2019, Les Petits Frères de Saguenay ont tenu leur premier Quille-o-thon, en partenariat avec le Salon de Quilles le Dallo de Chicoutimi.  Organisé par une équipe de bénévoles dévouée à la cause de l’isolement des aînés, la soirée claire de lune fut une réussite. Une centaine de quilleurs ont pris possession de la totalité des allées de quilles, fiers de contribuer ainsi à une meilleure qualité de vie pour nos Grands Amis.

Grâce à nos partenaires et donateurs, ainsi qu’à nos nombreux commanditaires et à nos quilleurs, nous avons amassé 5545$. Ce montant sera alloué en totalité à l’accompagnement de nos aînés jusqu’à la fin de leur vie.

On parle de nous dans Le Quotidien

Photo Michel Tremblay, Le Quotidien

Une cinquantaine de personnes ont participé au traditionnel brunch de Pâques organisé par les Petits Frères, à la Saguenéenne, dimanche. Dans une ambiance festive, les aînés ont pu sortir de leur isolement pour passer un beau moment.

Lire la suite

Merci au Club Rotary de Chicoutimi pour son appui!

Guillaume Desautels, Luc Caron (bénévole Petits Frères de Saguenay), Sylvie Langevin et Michel Dufour

Le Club Rotary de Chicoutimi est fier de contribuer financièrement à améliorer la vie des aînés du grand âge accompagnés par notre organisme, Les Petits Frères de Saguenay. Sensibilisé à la solitude et l’isolement de nos Vieux Amis, Le Club Rotary devient le donateur officiel de la grande fête de Noël avec leur généreux don de 1312,50 $.

Merci d’améliorer la vie des aînés de la région!

Le cadeau d’une présence chaleureuse pour les aînés seuls à Noël

« Lorsqu’on est triste, il y a toujours quelqu’un des Petits Frères qui est là pour nous remonter le moral ». Madame Hélène Plourde, âgée de 100 ans, avec Béatrice Picard, marraine des Petits Frères.

Grâce au dévouement des bénévoles et à la générosité des donateurs qui soutiennent leur mission, Les Petits Frères apporteront joie et réconfort aux 1 400 aînés qui font partie de leur grande famille.

« Personne ne devrait être seul à Noël, mais de nombreuses personnes âgées sont abandonnées à la solitude, alors que la plupart des gens célèbrent avec leurs proches. Nous avons tout mis en œuvre afin que les aînés que nous accompagnons puissent célébrer Noël dans la dignité et dans l’amour.», mentionne Caroline Sauriol, directrice générale de l’organisme.

Tous les aînés qui sont accompagnés par l’une des 16 équipes des Petits Frères pourront partager un repas en compagnie d’un bénévole et recevront des cadeaux grâce à la générosité des donateurs. Notons la contribution de la fondation Carmand Normand qui offre un présent à chacun d’eux.

Le matin du 25 décembre, de nombreux bénévoles prendront la route pour aller chercher les personnes âgées à leur résidence et les accompagner à l’un des dîners traditionnels de l’organisme. Au menu : un délicieux repas en agréable compagnie, de la musique, et surtout, beaucoup de tendresse et de joie de vivre. Vieux Amis et bénévoles se réuniront à l’Hôtel La Saguenéenne, 250 Rue des Saguenéens, Chicoutimi.

Nous pouvons tous faire une différence dans la vie des aînés seuls. Ne les oublions pas !

Plus de 640 000 Québécois sont âgés de 75 ans ou plus et beaucoup d’entre eux sont seuls. Pour les aînés qui le subissent, l’isolement est une grande souffrance et il n’y a qu’un seul remède pour le soulager : la présence d’une personne attentionnée et aimante. « Sentir que l’on compte pour quelqu’un et que l’on est apprécié est vital pour tout être humain, peu importe l’âge. À l’occasion de Noël, j’invite la population à offrir du temps de qualité à une personne âgée; c’est le plus beau cadeau qu’on puisse lui offrir. », ajoute Caroline Sauriol.

Personne n’est à l’abri de vieillir seul. Au Québec, un aîné sur cinq n’a aucun proche et les risques augmentent avec l’âge : près de 30 % des aînés sont à risque d’isolement et ce nombre augmente à 50 % chez les personnes âgées de 80 ans ou plus.

Merci pour cette belle fête de Noël !

Saguenay Le Quotidien_Michel Tremblay_1323252-germaine-fortin-sophie-grenon-developpe

Crédit : Michel Tremblay – Le Quotidien

Une année se termine et nous tenons profiter de cette occasion pour remercier les personnes qui ont montré de la compassion envers les aînés qui ont été oubliés en agissant à nos côtés. Et ce n’est pas rien, car 1 aîné sur 5 n’a aucun proche.

Saguenay_Le Quotidien_Michel Tremblay_1323254-gabrielle-grenon-heureuse-recevoir-present«Avant, j’étais un peu désemparée, seule. Maintenant, j’ai le sentiment de servir à quelque chose, ça me donne la force de continuer.» Gabrielle Grenon fait référence ici à son lien avec la bénévole Sylvie Cloutier, de l’organisme Les Petits Frères de Saguenay.

Le Quotidien a fait un reportage sur le dîner de Noël de l’équipe où plusieurs moments de partages ont été vécus.

Les Petits Frères désirent dire MERCI aux donateurs, aux bénévoles, aux partenaires, aux médias et à toute l’équipe qui rendent possible la fabrication de ce tissu social constitué de tant de rencontres significatives qui rallie plus de personnes chaque année et qui change la vie dans le quotidien, mais aussi lors de grandes célébrations.

1323249-douzaine-personnes-agees-rassemblees-avec